Articles

14/05/11 (B604) Un lecteur nous envoie des informations sur le Somaliland et les manifestations organisées en France à l’occasion du vingtième anniversaire. Nous les publions à sa demande et au titre de l’information. (Etant précisé, que l’ARDHD se refuse à toute position officielle sur ce sujet, qui est en dehors de ses compétences).

Beaucoup des djiboutiens sont allergiques au fait d’entendre parler de la reconnaissance de la Somaliland.

Je me suis toujours demandé pourquoi nous serions (nous les Djiboutiens) un obstacle à la reconnaissance internationale du Somaliland ?

Est-ce par jalousie ? Est-ce par peur ? Ou est-ce parce que le tonton Gouled était un pote de Siyad, et qu’on a eu un lavage de cerveau?

Tous ces cas de figures sont possibles. Nous n’avons pas à avoir ni peur ni à être jaloux du Somaliland. Au contraire, nous devons nous réjouir de son indépendance comme il l’avait fait auparavant pour nous.

En remontant le cours de l’histoire ! Le Somaliland britannique a obtenu son indépendance le 26 juin 1960, c’est à dire 5 jours avant la Somalie italienne et 17 ans et 1 jour avant Djibouti. Ce Somaliland qui est l’ainé des 3, a toujours montré l’exemple, que ça soit dans la solidarité et dans la démocratie.

Et nous savons qu’aujourd’hui en termes de démocratie, il est en train de donner une vraie leçon à toute l’Afrique.

Le Somaliland vient d’élire son troisième président dépuis 1991. L’un des rares pays Africain où l’on voit un président laisser sa place à un autre à l’issue d’une consultation démocratique. C’est du rarement vu !

Je suis sûr que ce petit pays mérite sa réconnaissance internationale, non seulement pour rendre hommage à son million de martyrs, mais aussi pour les efforts qu’il développent afin de s’intégrer au sein la communauté internationale.

Pourquoi faudrait-il l’obliger à rélever son frère du sud, quand ce dernier n’a même eu aucune pitié quand il a décidé de le massacrer ?

Mes très chers compatriotes, je vous invite à regarder le Somaliland d’un autre oeil. Soyons pour une fois solidaires avec ce pays.

Nos frères somalilandais du monde entier organisent le 18 mai 2011, le vingtième anniversaire de la Somaliland.

Je vous invite à participer à cette fête où que vous soyez !

A Londres, nous organisons un rassemblement devant le bâtiment du gouvernement.

En France, l’association des somalilandais de France organise une soirée à Lyon.

Nous avons tout à y gagner en nous soutenant de part et d’autre !

Vive le Somaliland indépendant !