15/09/05 (B315) A lire sur le site du GED, un appel à la mobilisation de l’opposition et à sa responsabilisation, en vue de préparer les témoignages et la participation qui devrait être massive lors de l’audience du 18 octobre au Tribunal de Paris, dans le cadre de la plainte en diffamation déposée par le Général Zakaria contre l’ARDHD et son Président.

Lien avec l’article : http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courB415_01.htm

Extrait (…) Alors que chacun et chacune entrevoit l’absurdité de l’assignation en justice lancée par le général Zakaria à l’encontre du président de l’Association pour le Respect des Droits Humains à Djibouti (ARDHD) auprès du Tribunal de Paris, on ne peut que s’étonner du mutisme de ceux qui au sein du MRD ont mis le  » feu aux poudres « .

Ces hommes – qui n’hésitent pas par ailleurs à faire largement état de leurs ambitions politiques pour un  » autre Djibouti à court terme « , une république ouverte à l’amorce d’une démocratie et au respect des  » droits citoyens  » – sembleraient totalement occulter aujourd’hui leurs propres responsabilités à l’initial dans l’affaire Zakaria/ARDHD et appliquer la politique dite de l’autruche.(…)