25/07/06 (B360) Les librairies WOOD GREEN censurent le site de l’ARDHD sous prétexte de contenu obsène!! Il est conseillé aux opposants et aux défenseurs des Droits de l’homme d’éviter ces librairies qui sont fréquentées par des proches du régime et des informateurs de Guelleh … à telle preuve qu’elles censurent un site en faveur des Droits de l’Homme, sous un prétexte fallacieux.

__________________________ Info lecteur

Je vous informe que l’accès au site de l’ARDHD est censuré dans les dix librairies de l’arrondissement d’Haringey, situé dans le nord de Londres.

La décision a été prise par la directrice de la librairie centrale de Wood Green, Mrs Diana Edmond. 

Le siège de Wood Green Library est situé dans l’un des quartiers commerciaux d’Haringey, où on note une forte présence Djiboutienne, majoritairement inféodée à IOG et soutenant la dictature et ses dérives.

Citons par exemple Amoune Saïd, la Dame de compagnie d’Aicha Bogore, la veuve de Gouled qui est aussi en quelque sorte, un agent actif de la SDS, puisqu’elle donne des informations régulièrement à Paulette Le Chamelier, épouse d’ IOG.

Notre site est classé dans la liste des sites obscènes !!! Un comble !

Il est clair que la décision de Wood Green library a été prise sur pression exercée par la clique de Guelleh. Il ne faudrait pas qu’ils s’imaginent qu’ils peuvent pratiquer la censure en Europe, avec la même facilité qu’ils peuvent le faire à Djibouti.

Je conseille à tous les Djiboutiens et plus généralement à tous les défenseurs des Droits de l’Homme, d’éviter les librairies de cette enseigne, qui a pour le moins, une attitude suspecte envers les Droits de l’Homme et que les opposants défendent.

Pour que vous puissiez prendre les mesures qui s’imposent, je vous adresse les coordonnées de la directrice de cette enseigne :  

Ms. Diana Edmond
Wood Green Central Library
High Road, N22 6XD
London
U.K.

____________________________ Lettre ouverte de l’ARDHD

Mrs Diana Edmond
Wood Green Central Library
High Rd, Wood Green, London,
N22 6XD
England

Phone : +44/ 20 8489 2700
Fax :

Open letter published on http://www.ardhd.org

Dear Mrs Edmond,

We have been informed by many djiboutian people, that your ten libraries had banned the access to our Website: http://www.ardhd.org.

I imagine that your company is free to do it, but let me tell you how surprised I am!

The official reason invoked is the fact that our website publishes sex or obscene content!!!

This is a false reason. As we act since 1992, in favour of Human rights in Djibouti, we have never published such content! We are a well known NGO Association and we work very often in cooperation with Amnesty International, Reporters without borders, and …..

Could the decision taken by your company, without open debate with us, suggest that your library is engaged against human rights and acts in favour of the dictatorial government in Africa, which kill and apply torture on their people ?

I don’t want to believe it of course.

This open letter is published on our website, which is consulted by more than 10.000 people a day. Of course, if you decide to make a research and a fair analysis on our activities and our objectives and then decide to reopen the link with our website, we will inform immediately our readers.

Without any reply from your side, we will recommend to our readers to shop and to use public internet connection at other locations in London, as there is, at least, a serious doubt on your political positioning regarding Human Rights protection, Democracy and Justice and we will inform the human rights defenders community.

Regards,

Jean-Loup Schaal
Président de l’ARDHD