29/11/1999 – l’AFP fait état de 15 morts parmi les résistants du FRUD et de 5 soldats tués dans les combats

“Cinq soldats des forces gouvernementales djiboutiennes et une quizaine de maquisards de l’aile radicale du Front pour la Restauration de l’Unité et de la Démocratie (FRUD) ont été tués dans des accrochages au nord-est de Djibouti, selon des sources concordantes.

Ces accrochages ont eu lieu cette semaine dans le district d’Obock, autour du massif du Nabla, à environ 300 km au nord-est de Djibouti.
Un communiqué du ministère de la Défense diffusé mardi sur radio-Djibouti fait état de cinq morts et sept blessés parmi les forces gouvernementales et assure que “des pertes importantes ont été enregistrées du côté des malfaiteurs”. Une quinzaine de rebelles auraient été tués, selon une source militaire.

L’armée appuyée d’unités de la police et de la gendarmerie a engagé depuis deux semaines une opération de ratissage dans le nord-est de Djibouti…..”