17/03/03 (B189) Le GED nous a envoyé une copie de la lettre que son porte-parole adresse à toutes les personnes et organisations qui se sont mobilisées depuis samedi pour obtenir la libération de DAF. Dans cette Mohamed Alhoumekani fait état de menaces possibles d’IOG à l’encontre des autres dirigeants de l’UAD et de celles contre les familles des opposants en exil.

Lien avec l’article
: http://www.gouv-exil.org/13_courrier/cour32_01.htm