07/05/04 (B246) Radio-Trottoir : les aventures du coupe infernal. “Paulette récupère d’une main, ce qu’IOG a donné de l’autre ?”

Bonsoir à l’équipe
de l’ARDHD.

J’ai été
interpelé par l’information sur la collecte de la Présidente.

Sur le fond, c’est bien
que les Djiboutiens se réunissent pour mettre en commun des ressources,
afin d’aider les compatriotes qui ont souffert des inondations. J’applaudis
même car pour une fois, ce n’est pas à l’étranger que
nous sommes allés chercher le secours.

En revanche, je suis consterné
parce que tout le monde ici le sait bien : la Paulette (comme vous dites)
elle a pas fait cela par bon coeur, mais uniquement pour avoir sa photo dans
La Nation et pour soigner son image (tellement dégradée ?).

Et puis en poursuivant
le raisonnement, cela devient curieux. Les gens qui ont donné 260 millions
de FD, c’est tous des proches à Guelleh, des gens qui ont fait leur
fortune, grâce au soutien qu’ils lui ont apporté, etc … Les
Djiboutiens, les vrais, ceux qui n’ont pas bénéficié
des faveurs du régime en échange de leur adhésion aux
valeurs répugnantes de Guelleh, ils n’ont plus un sou …..

Poursuivons ! Résultat
de l’opération : La femme de Guelleh a récupéré
une partie des sommes que son mari avait donné de l’autre main. Génial,
non ! Guelleh donne de l’argent pour s’attacher des soutiens et sa femme utilise
un fléau national pour en récupérer une partie.

Reste plus qu’à
prier pour que cet argent arrive aux destinataires, mais peu de personnes
y croient véritablement, d’autant plus qu’on dit que Guelleh aurait
de vrais soucis financiers. Il serait bien capable d’utiliser les fonds de
la collecte pour boucher quelques déficits personnels ou pour arrondir
quelques comptes bancaires à l’étranger.

A suivre