10/08/04 (B259) Guelleh humilié ? (Lecteur)

Le président
de Djibouti humilié ?

De nombreux djiboutiens acceptent de faire la queue devant l’Ambassade de
France à Djibouti pour obtenir le précieux visa d’entrée
dans la Communauté européenne et ils se soumettent à
une forme de un racket organisé, compte tenu du montant qui est demandé
à chaque candidat.

L’harmonisation de la
Justice européenne interdit-elle, automatiquement, à IOG
de se rendre dans les 25 pays européens, au risque d’être entendu
par la Justice ?

Cela semblerait être
le cas, à moins qu’il ne demande, au préalable et avant chaque
voyage, à bénéficier de l’immunité. Même
s’il on peut imaginer que l’Ambassadeur ne l’obligera pas à faire la
queue réservée aux citoyens ordinaires, il s’agirait quand même,
d’une forme d’humiliation exceptionnelle. (Si l’information est confirmée
..)

N’oublions pas la règle
d’or en politique extérieur : les amis de mes ennemis sont mes ennemis.

Guelleh va-t-il être
contraint d’élargir le cercle de ses amis ou ses ennemis… peut-il
encore contraindre la France à augmenter sa contribution ou lui imposer
la présence des G. I (U.S.A.) dans son pré carré.

Il fallait s’y attendre
: la France, puissance moyenne, a encore les moyens d’humilier le petit dictateur.

Ses amis et en particulier
les Chefs d’Etat africains doivent jubiler de joie !

Ce sont les journalistes
de l’Adi et de La Nation qui vont avoir à faire preuve d’un maximum
d’imagination et de prouesses intellectuelles, pour nous faire avaler que
les ”relations franco-djiboutiennes sont au beau fixe” et que Guelleh n’a
jamais été aussi serein et tranquille.