15/01/06 (B333-A) Selon des informations fiables en provenance de Djibouti, l’ARD préparerait le dépôt d’une plainte devant la Justice djiboutienne.

Comme vous êtes certainement au courant, le régime djiboutien a saisi la Cour Internationale de Justice de La Haye pour contraindre (avec la complicité de l’Exécutif français ?) la Justice française à lui transmettre les pièces du dossier d’instruction de l’affaire Borrel.

Pour sa part, plaidant au nom de centaines de “Borrel” nationaux, l’Alliance Républicaine pour le Développement (continuité du FRUD-armé) annonce son intention de traîner le régime djiboutien devant toutes les juridictions qu’il faudra, non seulement pour lui dénier tout droit de se présenter en victime alors qu’il est le véritable bourreau, mais surtout pour que ses victimes (familles des morts, personnes torturées, femmes et filles violées) soient enfin entendues.

Une politique de l’autruche consistant à leur dénier ce droit fondamental ne sera certainement pas le meilleur moyen de contribuer à la paix civile à Djibouti. En tant que Défenseurs des Droits Humains on est diposé à apporter notre expertise et notre assistance morale.

___________________________________ Note de l’ARDHD
C’est une information que nous avions évoquée, il y a un mois environ. Avant de se pourvoir le cas échéant devant les Justices internationales, l’ARD doit déposer d’abord ses plaintes devant les tribunaux pénaux djiboutiens. Ce n’est qu’ensuite, en fonction de l’instruction et des jugements qu’il serait possible de lancer des plaintes devant les juridictions internationales.

L’affaire ne devrait pas être du goût ni de Guelleh, ni de ses exécuteurs, dont certains jouent parfois les moutons dociles et les bonnes âmes devant les tribunaux français.

L’ARDHD soutient totalement l’action de l’ARD dans le dépôt de plaintes pénales contre les bourreaux, les exécuteurs et leurs commettants. Cela répond aux appels qu’elle lance depuis plusieurs années pour cela.

L’équipe de l’ARDHD adresse toutes ses félicitations aux dirigeants de l’ARD, dont elle salue particulièrement en cette occasion, le courage, la ténacité et le sens des responsabilités.