24/08/06 (B363-B) Innondations tragiques en Ethiopie. Pour quelles raisons la France se tait et n’envoie pas des secours à partir de sa base de Djibouti, comme les Américains l’ont fait ? (ARDHD)

Les secours aux populations éthiopiennes en détresse, après les tragiques innondations, semblent avoir été longs à arriver.

  • D’abord la difficulté des lieux à rejoindre, qui était recouvert sur des milliers de Km2 par les eaux des rivières qui avaient débordées,
  • Le manque de moyens de l’Ethiopie : matériel, coordination, préparation pour assumer les conséquences d’un tel désastre ?
  • Retard de l’aide internationale : difficulté de coordination, … ?
  • Crise somalienne et implication des forces éthiopiennes qui ont pénétré les zones frontalières pour porter assistance au gouvernement de transition ?

Récemment, nous avons appris que les Américains avaient envoyé des troupes en renfort, à partir de Djibouti.

Il est étonnant que la France se taise et n’ait pas annoncé l’envoi de troupes pour porter assistance aux populations : la France connaît bien le terrain et dispose à Djibouti de moyens militaires et médicaux pour intervenir ….

Pour quelles raisons, n’est-elle pas intervenue ? au moins officiellement ?

  • Parce que Guelleh qui n’entretient plus de relations véritablement cordiales avec Meles Zenawi, aurait demandé aux Français, à ses ordres, de ne pas intervenir ? C’est une possibilité …
  • Parce que l’Ethiopie serait un domaine “réservé” américain, qui soutienne son action contre les extrémistes musulmans et les terroristes ? Autre possibilité ….

L’UA a débloqué une aide d’urgence de 100.000 US$, pour les sinistrés. Certes ce n’est qu’une goutte d’eau : s’il y a 118.000 sinistrés, cela fait moins de 85 cents (0,85 US $) par personne. Pas de quoi aller trés loin quand on a tout perdu, même si le niveau de vie en Ethiopie figure parmi les plus bas de la planète …