05/09/07 (B411) REUTERS : De nouveaux accrochages font plusieurs morts en Somalie

Des combats entre soldats somaliens et insurgés ont fait plusieurs morts à Mogadiscio, rapportent des policiers et des habitants de la ville.

“Nous avons abattu huit insurgés dans l’opération et trois policiers ont été blessés”, a déclaré un porte-parole de la police.

Des accrochages, qui sont quasi quotidiens dans la capitale, ont éclaté en début de matinée, obligeant de nombreux habitants à rester chez eux.

“Deux hommes ont été tués, un serveur et le frère d’un patron de restaurant”, a dit Ahmed Ali, qui habite près du marché de Bakara où des fusillades ont opposé soldats et rebelles.

Un autre habitant a dit avoir vu de chez lui des corps sans vie étendus dans des rues. “J’ai vu trois hommes morts et six blessés, mais je ne pouvais pas sortir”, a déclaré Farah Aden Omar par téléphone à Reuters.

L’hôpital Madina a admis 29 blessés dont l’un est décédé, a-t-on rapporté de source médicale.

La semaine dernière, le gouvernement d’intérim a conclu une conférence de réconciliation nationale de six semaines par des résolutions optimistes, sans toutefois qu’un effet soit observé sur la rébellion islamiste.

L’ambassadeur de Somalie au Kenya a déclaré que le président somalien Abdullahi Yusuf avait assuré que le gouvernement tiendrait les engagements pris lors de la conférence, notamment le désarmement et le partage des pouvoirs et des richesses.

Des dirigeants de l’opposition, parmi lesquels des dirigeants islamistes, prévoient d’organiser une autre conférence, à partir de jeudi en Érythrée, afin d’unir les forces d’opposition somaliennes.

L’ambassadeur de Somalie au Kenya a jugé que cette réunion ne serait d’aucune aide.