25/09/07 (B414) AFP : Près de 800.000 sinistrés en Ethiopie, Niger et Soudan (Info lectrice)

Les inondations qui on lieu en Afrique depuis plusieurs semaines ont causée la mort d’au mois 200 personnes. On dénombrerait 1 million de sinistrés.

Ces pluies diluviennes sont les pires qu’a connu le continent Africain depuis 50 ans à indiqué aujourd’hui le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Vingt-deux pays d’Afrique de l’ouest, du centre et de l’est sont touchés depuis juillet par des pluies diluviennes qui ont fait plus d’un million et demi de sinistrés. Parmi les pays les plus sévèrement touchés, l’ OCHA cite le Burkina Faso, le Ghana, le Niger, le Mali, le Togo, le Soudan, l’Ouganda et l’Ethiopie.

En Ethiopie, de nouvelles précipitations ont touché la région de Gambella (ouest, frontalière du Soudan), inondant les villages et les champs, a rapporté Elisabeth Byrs, la porte-parole d’OCHA. “La rivière Wabishebelle a débordé et son niveau continue d’augmenter tous les jours”, a-t-elle ajouté.

Pour la deuxième fois depuis le début de la saison des pluies, la ville de Gambella a été inondée. Les populations dont l’économie est directement liée à la rivière et celles qui possèdent du bétail, incapable de se nourrir dans les prés inondés, sont durement touchées par la catastrophe. Elle affecte désormais 226.000 personnes en Ethiopie, dont 70.860 déplacés.

Au Soudan, le bilan total des sinistrés se porte aujourd’hui a 500.000. C’est le centre du pays, et notamment la région du Sud Kordotan qui est la plus touchée, avec 20 morts. Les pluies y ont également détruit plus de 15.000 maisons, laissant plus de 30.000 personnes sans abris.

Un appel d’urgence de 20 millions de dollars d’aide aux sinistrés du Soudan avait été lancé fin août, or pour l’instant seul 1 million de dollars ont été collectés déplore Elisabeth Byrs .