20/11/07 (B422) Une grave épidémie de Choléra se développe à Djibouti. Les moyens d’assainissements sont en cause. Et pourtant l’Europe a englouti des millions d’Euros pour que les travaux nécessaires puissent être réalisés. Et toujours rien ! Mais l’argent a disparu … (Lecteur)

Voici les sommes qui ont été octroyées par la Commission pour le projet d’assainissement de Djibouti.

La population est menacée aujourd’hui par une grave épidémie de choléra qui est véhiculée par l’eau. Le Ministre de la Santé demande aux populations de ne pas boire l’eau de la ville !

Mais il ne propose aucune solution alternative ! Va-t-il faire distribuer des bouteilles d’eau minérale ? Vous rêvez !

Comment voulez-vous empêcher la population de boire ? Elle n’a aucune
autre possibilité ! 80 % de la population habite surtout des ghettos et est plongée dans la misère.
___________________________________________ Extrait
de l’ADI

Le Ministère de la santé renforce les dispositifs médicaux contre la propagation du choléra (Agence Djiboutienne d’information 18/11/2007)

DJIBOUTI (ADI) – 18 Nov 2007- A la suite de l’apparition de foyers d’épidémie de choléra dans plusieurs quartiers de la capitale, notamment à Balbala, le Ministère de la santé a procédé aujourd’hui à la mise en place d’un certain nombre de mesures en vue de stopper la propagation de cette maladie à Djibouti-ville.

Quatre centres de soins et d’analyses ont été mis en place dans la capitale pour renforcer la capacité d’accueil et la prise en charge des personnes affectées par cette épidémie.

Le Ministère de la santé a, en ce qui concerne la banlieue de Balbala, mobilisé l’ensemble du personnel médical des centres de soins de Hayabley et du PK12, et du centre d’urgence de Balbala, où les personnes présentant les symptômes du cholera y seront accueillies.

Rappelons que le ministre de la santé, M.Abdallah Abdillahi Miguil, a qualifié jeudi dernier la situation de “préoccupante”, lançant aux habitants de Balbala un appel de mise en garde contre la consommation de l’eau potable acheminée par les camions-citernes.

__________________________________________________ Rappel

Dans le domaine de la coopération économique, les relations actuelles avec l’Union européenne se traduisent par la préparation des projets du 9 ème FED (2002-2007).

L’enveloppe est fixée à 43,10 Millions € et les grands secteurs de concentration sont :
Programme de coopération déjà décidé (Route DOBI-ARTA) : 9,60 M €
Eau / Assainissement : 17,25 M €
Appui macroéconomique : 12,80 M €
Secteurs hors concentration (hydraulique rurale et décentralisation) : 2,60 M €
Appui aux acteurs non étatiques (ONG) : 0,30 M €
Assistance Technique à long terme : 0,25 M €
Réserve : 0,30 M €

___________________________________________________

Rendez l’argent et faites effectuer avec, les travaux d’assainissement pour éviter une pendémie … ! Les responsables djiboutiens porteront sur leurs dos et sur leur conscience, la mort de ces enfants, de ces personnes âgées, des femmes et des hommes atteints par la maladie et que les services de santé, débordés et aux tarifs exhorbitants, ne peuvent soigner ensuite.