28/11/07 (B423) Radio Trottoir : dans un « communiqué de presse » distribué sous le manteau, la coalition au gouvernement a pondu une contradiction de plus. (Lecteur)

_____________________________________ Note de l’ARDHD
On pourrait mettre comme titre : “Cinq grands faux-culs “obligés” de Guelleh, le plus souvent muets, se réveillent pendant une minute, pour défendre le mensonge et pour donner des leçons aux opposants”

Les progrés, les réformes et la transparence des élections ! Ouaf ! Ouaf ! Qui pourrait les croire ?? – Décidément, poubelle !

Leur dossier sera soumis au prochain comité des Brosses à reluire. Comme plusieurs signataires sont déjà membres, nous proposerons de les élever à des grades supérieurs, pour cette flagornerie inadmissible, pour cette lâcheté et pour cette tentative dérisoire de manipulation du peuple, qui heureusement a été rejetée par l’ensemble de la population, selon les informations reçues.

____________________________ Présentation par un lecteur

En réponse à un communiqué inopportun qui ne leur était même pas adressé, cinq « dirigeants » de « partis politiques » se sont crus obligés de répondre, ou plus exactement ont été sommés de répondre par qui de droit.

Les destinataires ayant méprisé ces (ses) mensonges, nous nous permettons de répondre à leur place.

– Premièrement, de quoi se mêle-t-on ?

– Deuxièmement, le mode de scrutin n’est qu’un des points et de second ordre au contentieux opposant la coalition au pouvoir à l’opposition : nous en
voulons pour preuve la participation de l’U.A.D. aux législatives avec le
mode de scrutin (majoritaire) à un tour ) en vigueur aujourd’hui.

– Last but not least, la Décentralisation qui, en temps qu’Artois nous intéresse au premier chef, est un attrape-nigauds, nous sommes les mieux
placés pour le savoir.

– Nous, « Jah ma Garrato », convions tous les sains d’esprits et politiquement lucides à se démarquer de cette fitna qui nous mène tous à la noyade.

– Ces messieurs trouvent « lâche », de recourir au boycott. A Arta, et dans l’ensemble du pays nous avons été les plus nombreux à nous abstenir de voter à la demande de l’U.A.D., comme nous avons été les plus nombreux à voter pour Elle lors des Législatives

– En tout état de cause, « Nous Jah ma garatto », continuerons d’ouvrer pour le bien de notre peuple.

– Nous poursuivrons sereinement notre voie, quelque que soit l’instigateur
de cette Nuisance collective.

Jah garatte

________________________________ Communiqué de l’UMP
(Attention, ce document a été récupéré par reconnaissance optique, ce qui peut générer quelques erreurs, mais la majorité des fautes d’orthographe et de français, sont bien issues du texte original …)

Union pour la Majorité Présidentielle

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Depuis que l’UMP a gagné les élections législatives du 10 Janvier 2003, des progrès, des réalisations et des réformes ont été accomplies. Durant ce mandat, notre pays et sa population n’ont cessé de poursuivre leur marche vers le progrès et ce, sous la conduite du Président de la République, Son Excellence Monsieur ISMAÏL OMAR
GUELLEH

Jour après jours, notre pays s’est renforcé économiquement et politiquement.

La croissance a été retrouvée et des méga-projets, générateurs d’emploi ont vu le jour . C’est donc en toute confiance, que nous pouvons aujourd’hui affirmer que notre jeune Nation, qui vient de célébrer son 30ème anniversaire de l’indépendance, est résolument engagée dans la voie du changement pour un avenir meilleur et prometteur.

Nous apprenons que l’UAD a diffusé, le 14 Novembre 2007, un communiqué de Presse sur les conditions de sa participation aux prochaines élections législatives de janvier.

L’Union pour la Majorité Présidentielle a estimé nécessaire de réagir devant la démagogie et la surenchère des Partis politiques de l’opposition spécialisés dans l’art d’émettre une opinion tronquée sur tous sujets de préoccupation nationale.

– Premièrement, nous constatons que l’un des signataires de ce document est parmi les anciens initiateurs et auteurs de l’actuel mode de scrutin majoritaire qu’il condamne aujourd’hui. En effet, est-il nécessaire de rappeler que Monsieur lsmaël Guedi Hared a été pendant plus de deux décennies le tout puissant Directeur de Cabinet et le bras droit de l’ancien Président de la République et père de la Nation, feu El Hadj Hassan Gouled Aptidon. Mieux encore, il a tenu les rênes du Parti du Rassemblement Populaire pour le Progrès en tant que 2eme Vice-président.

Quant à Monsieur Souleiman Farah London, il a été membre du gouvernement R.P.P au temps du Parti unique.

– Deuxièmement,
le fait que l’opposition ait recueilli 36.9% du suffrage lors des élections législatives de 2003 montre que les opérations électorales ont été transparentes et honnêtes et que la Commission Electorale Nationale indépendante est belle et bien indépendante et garante du bon déroulement des opérations électorales. Si l’UMP a remporté tous les sièges à Assemblée Nationale, c’est conformément au mode de scrutin choisi par le Peuple Djiboutien par referendum.

Ce mode de scrutin stipule clairement que ce soit la formation politique qui obtient plus de 50% des voix remporte tous les sièges. Or le mode de scrutin est quelque chose de très importante pour qu’il soit évoqué avec légèreté. Le proportionnel intégral que vous avancez est un principe qui ne doit pas être lancé comme ça, dans l’air, sans profonde réflexion et sans avoir préalablement chercher de connaître les bases sur lesquelles il s’appuie.

Il est vrai par ailleurs que nous devons faire évoluer les institutions de notre pays en permanence et à chaque fois que la situation politique s’y prête Or, les partis de la majorité travaillent actuellement de façon réfléchie et responsable sur le mode de scrutin qui répondrait le mieux à la réalité de notre pays.

Mais, l’opposition évite de participer au débat démocratique et de faire connaître ses proposions politiques.

– Troisièmement. S’agissant de la Décentralisation, des réalisations tangibles et vérifiables ont été faites a savoir :

. Les élections régionales et communales de Mars 2006 ont été organisées de manière juste et transparente

. Plusieurs partis politiques et aussi des listes indépendantes se sont présentés a ces élections et ont obtenu des scores fort louables.

. Les bâtiments abritant les assemblées Régionales ont été construites et les élus locaux sont à pieds d’oeuvre pour apporter leur pierre à la marche de notre pays vers le progrès.

Mais pour l’opposition, tout cela n’existe pas. Il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut cas voir. Comme on peut le constater, les affirmations de l’opposition falsifient l‘histoire, masquent la réalité et ne peuvent résister à ne analyse objective de la situation politique actuelle.

Une opposition digne de ce nom, est une opposition constructive, respectueuse des lois et règlement de sa patrie, soucieuse de l’intérêt de son pays et de son peuple.

Par ailleurs, il est de notoriété publique, qu’à la veille de chaque échéance électorale l’opposition se dérobe, « prétextant que les conditions de sa participation aux élections ne sont pas remplies », pour éviter de passer dans les urnes, afin de ne pas perdre la face aux yeux de la Communauté Internationale.

Décidément, l’opposition, aux risques de ne pas assumer ses responsabilités, préfère la fuite en avant, sa façon à elle d’annoncer lâchement son boycott.

L’UMP regrette les accusations non fondées de l’opposition et la met au défi de présenter au peuple djiboutien des propositions concrètes susceptibles de répondre à ses besoins.

En tout état de cause, l’UMP et le Gouvernement continueront à oeuvrer pour le bien être de leur peuple, le développement de leur pays aussi longtemps que le peuple djiboutien leur accordera librement sa confiance.

Le Gouvernement poursuivra sa mission sans se laisser intimider quels que soient les auteurs ou les instigateurs de cette surenchère.

Pour le RPP
Le secrétaire Général
M IDRISS ARNAOUD ALI

Pour le FRUD,
Le Président
M ALI MOHAMED DAOUD

Pour le PND,
Le Président
M ADEN ROBLEH AWALLEH

Pour le PSD
Le Président
M MOUMIN BAHDON

Pour l’UPR
Le Président
M IBRAHIM CHEHEM DAOUD