13/04/08 (B443) Radio Trottoir : Riffi à Haramous ? Selon certains observateurs, proches des proches du Chef de Cabinet de Guelleh, il y aurait de l’eau dans la Gas, au sein du couple princier de pacotilles. (A consommer avec modération et prudence, juste histoire d’en rire) – Correspondant –

Selon les informations que j’ai pu recueillir pas des personnes qui connaissent bien l’entourage de Guelleh et de son Chef de Cabinet, le fameux Ali Guelleh Aboubaker, Kadra se serait vraiment fâché avec Guelleh. On dit qu’elle aurait exigé certains engagements de sa part, mais qu’il aurait refusé avec fermeté. Malheureusement, la qualité de la communication n’a pas permis d’en savoir plus sur les demandes de Kadra.

Si quelqu’un a une idée ou une information à nous communiquer, elle sera bienvenue ! On se perd en conjecture ! (*)

En tout cas, Kadra se serait fâchée tout rouge. Drapée dans ce qui lui reste de dignité et accompagnée de sa suite (boyesses, quatre gardes du corps et femmes de compagnie), elle se serait envolée pour Paris, il y a trois semaines, pour y retrouver son calme et ses esprits.

Là, entourée de ses enfants, elle aurait médité, jusqu’à l’arrivée du Chef de Cabinet, toujours le même, qui aurait réussi à la convaincre de rentrer à Haramous cette semaine avec lui.

Le chamelier de Dire Dawa s’ennuie seul au Palais, sans son “adorable” épouse ! Et les Ministres sont-ils aussi bien dirigés, quand elle est absente ?

(*) Parmi les hypothèses avancées le plus souvent.
a) Kadra aurait demandé la tête de Djama et/ou celle d’Hassan,
b) Kadra aurait demandé à organiser la relève de Guelleh à son profit ou à celui de l’un de ses enfants, puisque Guelleh ne sera plus constitutionnellement rééligible,
c) Kadra aurait demandé à encaisser sur son compte à elle ou celui de ses enfants, les revenus et dividendes produits par certains marchés (Port, aéroport, EDD, ou ?)