21/04/08 (B444) RSF : SOMALIE Un célèbre journaliste de radio arrêté par les forces de sécurité du gouvernement fédéral de transition

Reporters sans frontières demande la libération d’Abdi Mohammed Ismail, dit “Abdi Uud”, directeur de l’information de la station privée Radio Shabelle, arrêté le 21 avril 2008 à Mogadiscio par les forces de sécurité du gouvernement fédéral de transition.

“Les promesses faites par le Premier ministre somalien connaissent, une nouvelle fois, une contradiction insupportable.

Si le gouvernement somalien entend continuer de procéder à des descentes dans les rédactions et à des arrestations de journalistes, qu’il le dise et qu’il dise sur quoi il se fonde pour se sentir autorisé à le faire. Et s’il n’est pas responsable de ces abus, alors les autorités militaires ne devraient pas inquiéter uniquement les défenseurs de la liberté de la presse”, a déclaré l’organisation.

Abdi Mohammed Ismail, un célèbre journaliste de radio connu sous le nom d'”Abdi Uud”, a été arrêté le 21 avril à 11 heures, non loin du carrefour de Banadir, dans le sud de la capitale, par une unité des forces armées du gouvernement fédéral de transition récemment formées en Ethiopie. Selon Radio Shabelle, il a été conduit au camp militaire de Gulwadayasha, où il serait actuellement interrogé. Aucune explication n’a été fournie pour son arrestation par les autorités.

Selon des confrères, il lui serait reproché d’avoir diffusé un reportage relatant la mort d’une vingtaine de personnes dans une mosquée, au cours des combats du week-end.

Le 21 janvier, le nouveau Premier ministre Nur Hassan Hussein s’était adressé aux journalistes de Mogadiscio à l’occasion de la journée nationale de la liberté de la presse, affirmant que “les violations de la liberté de l’information allaient cesser aujourd’hui” et qu’il entendait “améliorer les relations entre le gouvernement et les médias”.