18/05/08 (B448) BBC Afrique : Des enfants en Somalie inventent un jeu de guerre

Un groupe de jeunes enfants dans une ville somalienne jouent aux “islamistes et aux Ethiopiens”, alors qu’ailleurs dans le monde, les enfants jouent aux “cowboys et aux Indiens”.

Ils font semblant d’être des insurgés islamistes et érigent des barrages routiers en attaquant les passants avec des armes de fortune.

Ces dernières semaines, les insurgés – les miliciens d’al-Shabab – ont mené un certain nombre d’attaques contre les soldats éthiopiens.

Les forces éthiopiennes sont en Somalie pour prêter main forte au gouvernement de transition.

La tactique d’al-Shabab consiste à attaquer des véhicules, à prendre brièvement des villes, à tuer des soldats de l’armée gouvernementale, à voler des armes puis à se retirer.

La ville de Jowhar a été le théâtre d’attaques récemment, mais le correspondant de la BBC sur place se dit surpris par le fait que des enfants de moins 10 ans font semblant d’être des insurgés et parlent de leurs bâtons comme d’AK-47.

Leur commandant, Abdi, âgé de 11 ans, lui a dit qu’ils n’allaient pas à l’école, alors ils faisaient semblant d’être des miliciens d’al-Shabab.

Et il a ajouté que quand ils seraient grands, ils seraient des combattants.

L’ONU estime que la Somalie est le pire endroit au monde pour élever des enfants.

Le Fonds de l’Onu pour l’enfance a appelé à la création de zones de sécurité pour environ 1,5 millions d’enfants, dont la vie, selon l’Unicef, est affectée par le conflit.

Le mois dernier, des soldats éthiopiens ont fouillé une mosquée de la capitale, Mogadiscio, et ont arrêté une quarantaine d’enfants.

Ils les soupconnent d’avoir reçu un entrainement pour rejoindre l’insurrection.

La Somalie n’a pas de gouvernement effectif depuis 1991.