07/10/08 (B468) AFP / Combats à l’arme lourde à Mogadiscio: au moins onze morts, selon des témoins

Au moins onze civils ont été tués lundi à Mogadiscio lors de combats à l’arme lourde entre militants islamistes et forces gouvernementales somaliennes, ont rapporté des témoins à l’AFP.

Des insurgés ont tiré au mortier en direction du palais présidentiel, dans une zone densément peuplée de la capitale somalienne, entraînant une riposte des forces gouvernementales.

“Six personnes ont été tuées sur le marché aux légumes et huit autres ont été blessées, il y avait du sang partout”, a affirmé à un correspondant de l’AFP Ifrah Adan Mohamed, un épicier du marché.

Un autre obus a touché une échoppe de change de devises, tuant quatre personnes, dont une femme, selon Ahmed Omar, un autre témoin.

Un civil a également été tué dans des circonstances similaires dans le quartier voisin de Yokyo, selon des habitants. Au moins dix-huit personnes ont été blessées.

Mogadiscio est le théâtre d’attaques meurtrières quasi quotidiennes depuis la débâcle fin 2006 – lors d’une offensive des troupes somaliennes et éthiopiennes – des islamistes qui contrôlaient une partie de la Somalie, en guerre civile depuis 1991.