25/10/08 (B471) Guelleh au Québec : La Honte ! Plusieurs lecteurs, que nous remercions ici, nous ont adressé des photographies de la manifestation qui avait été organisée au Québec le 18 octobre pour protester contre la venue de Guelleh et pour dénoncer la dicature et l’asservissement du peuple. (Extrait et photos envoyés par des lecteurs)

“Le dictateur Ismaël Omar Guelleh s’est rendu à grands frais au 12ème sommet de la Francophonie prévu du 17 au 19 octobre 2008 à Québec-City au Canada, sifflotant et persuadé qu’il pouvait tranquillement parader là-bas et pousser ces rires sonores dont il est coutumier. C’était sans compter avec la pugnacité des démocrates djiboutiens exilés. ” (…)

La manifestation s’est déroulée samedi 18 octobre 2008 de 11 heures du matin à 18 h30 de l’après-midi dans le calme.

Sur les banderoles et les pancartes des manifestants, on pouvait lire notamment :

«A Djibouti pas de démocratie, pas de droits de l’homme, pas de liberté d’expression. Ismaël Omar Guelleh, président despote et dictateur de Djibouti. Président corrompu et prédateur des biens publics. Non à la dissolution arbitraire du MRD. Le Canada et le monde doivent aider la démocratie, non la dictature à Djibouti. » Et les voitures des militants présents affichaient des portraits géants d’Ismaël Omar Guelleh avec la mention «IOG DICTATOR»

Alternant mouvement et position statique, les militants ont, au volant de leurs voitures, tourné au moins cinq fois autour du Centre des Congrès et de l’hôtel Palace Royal qui hébergeait le dictateur djiboutien.

Et tout au long de la manifestation, les opposants djiboutiens ont distribué des messages dénonçant l’absence de démocratie et des droits de l’homme aux nombreux démocrates canadiens et autres attirés par l’événement. (…)

La HONTE absolue !
Les fidèles supporters du RPP et la dictature arrivent à pied. Il sont obligés de passer devant les manifestants et les pancartes, sous les sifflets. Ils ne devaient pas être fiers d’eux-mêmes !