11/11/08 (B473) Le Point avec Reuters : Deux religieuses italiennes enlevées par des Somaliens

La Somalie est l’un des pays les plus dangereux pour le personnel humanitaire, cible d’exactions le plus souvent imputées aux milices islamistes qui cherchent à renverser le gouvernement provisoire.

Les incursions en territoire kényan ne sont pas rares mais sont d’ordinaire le fait de voleurs de bétail ou de criminels qui s’en prennent à la population locale.

Les ravisseurs, au nombre d’une soixantaine, ont attaqué un poste de la police kényane à la grenade et au lance-roquettes, dimanche vers 22h00 GMT, avant d’enlever les deux religieuses, selon un travailleur humanitaire local.

“Nous ignorons quelle direction ils ont pris. Nous ne savons pas exactement qui ils sont, mais on peut dire que ce sont des bandits somaliens”, a déclaré le cheikh Hassan Hussein, chef de l’administration de la région somalienne de Gedo, joint par téléphone.

Les ravisseurs ont pris la fuite à bord de trois voitures volées, a fait savoir la Croix-Rouge, qui craint que les religieuses n’aient été emmenées en Somalie.

Il s’agit de Caterina Giraudo et de Maria Olivero, âgées respectivement de 67 et 60 ans, selon le Mouvement contemplatif missionnaire du père Charles de Foucauld auquel elles appartiennent.

Le ministère italien des Affaires étrangères a pris contact aves les autorités locales et précise que la nonciature du Kenya a fait de même. Les autorités kényanes n’ont pas réagi.

Daud Yussuf,
version française
Eric Faye et Jean-Loup Fiévet