12/11/08 (B473-B) Radio-Trottoir. Est-il encore temps de faire signe au vieux sage Said Ali COUBECHE pour sauver la situation dramatique de la République et nous protéger des tentatives de récupération par RPP – Reine Paulette de Pacotilles ? (Lecteur)

On peut s’attendre à tout !

Depuis samedi dernier, les djiboutiens consommateurs n’ont plus rien à consommer. Surtout commercialement parlant, ils n’ont rien à bouffer !

Certes la communication officielle tente de leur servir les racontas des ministères concernés par les élections à la Chambre de Commerce, toujours présidée par l’inénarable Said Omar « Dankali », cousin lointain d’Arnaoud (Président de la Chambre des “dépités”) et ancien concurrent de Boreh, lors du départ majestueux du président Said Ali COUBËCHE.

Des éléments de la Police, de la Gendarmerie et principalement les GR au béret rouge sang ont le doigt sur la gâchette et la main sur le cœur. Une bavure est toujours à craindre.. Passons au large !

Car à cette allure, on ne sait jamais, les RG coordonnent tous les corps sécuritaires confondus. Ils sont au service exclusif d’IOG, à l’exception bien entendu des Forces militaires étrangères stationnées sur notre sol “mer-terre-air”.

Tous les services de renseignement djiboutiens et probablement “étrangers sur notre sol” ont établi les dangers de vastes manifestations, certainement déjà programmées (mais pas pour demain) organisées par les commerçants(es) Djiboutiens(nes) ulcérés par les « récentes fraudes lors des élections à huis clos et sans caméra indépendante » qui se sont déroulées à la Chambre de Commerce Internationale de Djibouti et dont les résultats restent encore flous ….

Alors que faut-il faire ?

Heureusement, et, heureusement enfin, Elle (RPP) a pris son courage à deux mains pour des raisons supérieures et non accessibles au commun des mortels

Elle va tout récupérer !

D’abord au stade actuel, elle va traiter les cas :

– a) du lâche Boreh qui fuit plus vite que son ombre,

– b) de « son bof » Djama Ali Guelleh qui lui aussi veut fuir pour aller négocier en solitaire une Centrale Nucléaire. A-t-il l’intention de l’utiliser pour alimenter des projecteurs de l’EDD qui éclaireraient tout le Golfe d’Aden afin de mettre en fuite les pirates externes concurrents et de continuer à favoriser sans scrupule, le contre-piratage “interne” sur mer et sur terre ?

– c) de toutes les missions qui ont été accomplies, afin de le récupérer rapidement à son compte et de les verrouiller. Après il sera temps de prendre quelques vacances dans l’intimité, loin de Djibouti, évidemment avec toujours un dévouement pour…

Habiba, une commerçante qui ne sait plus
sur quel pied danser depuis que son véhicule
« Surf du Somalilland» reste encore entre les mains
des antiterroristes de toutes les couleurs.