27/03/09 (B491) Petites nouvelles du Front. Suni Saigal qui cumule ses fonctions de représentant du PNUD avec un poste dans l’ordre prestigieux des brosses à reluire, refait parler de lui. Où cela ??? Mais dans l’ADI, bien sur. Et il re-re-cire les “souliers” de Guelleh et de son système à tendance maffieuse, sinon totalitaire …


Suni Saigal, représentant du PNUD à Djibouti et membre honorable de l’Ordre prestigieux des Brosses à Reluire.

L’ADI nous apprend que le PNUD va financer des opérations dans le cadre de Bonne Gouvernance: et qu’il apporte son soutien (financier et moral) au Secrétariat général du gouvernement.

Bravo M. Saigal !

Les populations djiboutiennes qui souffrent de ce régime qui accapare à son seul profit, toutes les richesses, y compris probablement, les subventions du PNUD, apprécieront certainement votre dernier geste (en date) à sa juste valeur :

c’est à dire le soutien officiel du représentant du PNUD, en faveur de la pérennisation de la dictature et non de celle de la Bonne gouvernance.

_________________________________ Extrait de l’ADI

Le Secrétaire général du gouvernement, M. Mohamed Hassan, et le Représentant résident du PNUD à Djibouti, M. Sunil Saigal, ont cosigné ce mercredi le plan d’actions relatif à l’appui du PNUD au Secrétariat général pour l’année 2009.


Humour par Roger Picon
A travers la signature de ce plan d’actions, le PNUD compte booster les activités liées à la bonne gouvernance en République de Djibouti, avec notamment la mise en œuvre d’un projet portant appui au Secrétariat général du Gouvernement, et un autre relatif au renforcement des indicateurs de suivi de la gouvernance démocratique.

Le premier projet concerne toutes les activités liées à la promotion de la bonne gouvernance dans notre pays, à savoir l’amélioration de l’accès à l’informatique juridique et judiciaire ; l’harmonisation et la codification des textes juridiques. (…)