15/07/09 (B507) Point de vue : " la nouvelle stratégie d’IOG pour faire passer le pouvoir à son fils" (Lecteur “Ami de Balbala”)

Je vais commencer par une simple anecdote.

Voilà la nouvelle stratégie d’IOG pour faire passer le pouvoir à son fils.

Comme certains auteurs sur le site ont déjà mentionné, le fait du changement de la constitution Djiboutienne pour un 3ème mandat est de pouvoir garder les règnes de la présidence jusqu’à même changer le nombre d’année éligible pour un mandat afin que son fils puisse lui succéder dès qu’il atteint ce dernier l’âge de 40 ans.

Je voulais rajouter à cette remarque qu’IOG a déjà commencé ce travail par exemple en recrutant des jeunes hommes de toutes les communautés nationales dont ils ont en commun les traits de caractère suivants (je suis arrivé à cette conclusion sur la base de deux personnes que j’ai croisé personnellement) :

· nés au début des années (1981-1985) à peu près car même génération que son fils.

· issues d’un milieu démuni de toute richesse mais leurs pères étaient des gens écoutés dans leur communauté.

· complexés par leur situation sociale, et n’ayant pas un QI très élevés (je m’excuse pour cette dernière remarque mais force est de le constater), ils sont sujet à être plus facilement manipulable.

· IOG les a pris en charge dès leur entrée au lycée en leur payant des cours privés et quelques faveurs de droite à gauche aux frais du contribuable djiboutien pour mieux les contrôler. Arrivée au Bac comme ils ne sont jamais fait partie parmi les meilleurs, il ne peut pas les octroyer les bourses de mérite, chose qu’il n’hésite pas à faire dès qu’ils obtiennent leur Deug ou Licence au profit d’un élève plus méritant.

· Ils n’arrêtent pas de crier haut et fort à qui veut l’entendre qu’ils sont « amis » avec IOG et que la personne à laquelle qu’ils se sentent le plus proche plus que leur propre mère, c’est dire, est IOG. Quelle naïveté déconcertante et manque de respect totale pour leur propre famille, d’où vous comprenez mieux mon histoire sur leur QI, tout ça parce qu’ils ont obtenus entre temps un boulot comme ils le disent grâce à leur « ami » en « une journée » (ce qui est d’ailleurs vrai) plus quelques privilèges matériels ainsi que des promesses sur des lendemains meilleurs pour eux. Sauf qu’ils oublient que leur « ami » leur prépare à mieux servir son fils en gage de reconnaissance mais tout ça n’a rien d’étonnant vu de la minutie de leur sélection.

· Finalement dès que tu ne les écoutes pas ou tu leur montres que tu les plains plus que les juger, là tout leur complexe ressort et commence à rejeter leur faute ou leur incapacité à faire quelque chose sur les autres. Ils sont toujours dans le reniement et dans leur complexe social. Si ils ont l’occasion de me lire et qu’ils se reconnaissent dans ma description, je leur dirai vantez sur quelque chose que vous avez fait dans votre vie et ne vivez pas par procuration. Mais je crois que c’est peine perdu vu du niveau de lavage de cerveau. J’espère que Dieu leur aidera et qu’ils sortiront de cet aveuglement. Plutôt on les plains.

Il me semble qu’ils se connaissent pas, j’invite à quiconque ayant des informations plus précises que les miennes de confirmer ou d’infirmer mes propos pour mieux éclaircir ma remarque.

La morale dans mon anecdote comme je l’ai dis n’est pas de dénoncer ces jeunes gens plutôt je les plains, mais surtout c’est de montrer une fois de plus qu’Iog a une méthode et un objective bien précis et qu’il est prêt à tout pour y parvenir ce qui n’est pas le cas de l’opposition.

Comme beaucoup des compatriotes l’ont dénoncé sur votre site et qu’ils continuent à le faire, j’aimerai dire à l’opposition de s’unifier (d’ailleurs je salue au passage le premier forum commun à Bruxelles malgré quelques absences) et dépasser une fois de plus leur divergence et surtout présenter vous à toutes les prochaines élections.

Nous savons tous qu’il y aura comme d’habitude une fraude massive mais comme au Kenya, Zimbabwe ou ailleurs vous aurez le pouvoir d’organiser des manifestations et de contester les résultats ainsi le sois disant gouvernement actuel sera dans l’obligation de vous donner quelque chose en retour avec l’appui de la communauté internationale.

Et c’est en arrachant pierre par pierre que nous arriverons à faire tomber ce régime moyenâgeux.

Alors que si vous refuser de vous présenter comme c’est le cas actuellement, soyons sûr qu’Iog se moque et continuera ainsi. Je finirai par conclure en périphrasant le président américain MR. Barack Obama que « Nous devons partir du principe qu’il revient aux Djiboutiens de décider de l’avenir de Djibouti ».

Ami de Balbala