25/07/09 (B509) Radio-Trottoir : La Grippe Erythréenne rend les Djiboutiens silencieux ? (Correspondant)

Les Forces Françaises sont sur le point de se battre contre les El Schabaab de la Mer Rouge.

Question de détourner l’attention de Mogadiscio où le silence Onusien est de rigueur, même Bush House (BBC) n’est pas épargnée.

Dimanche 20 juillet 2009, deux mines auraient éclaté au nord de Djibouti, à deux endroits différents.

Une des mines aurait fait sauter un véhicule civil qui était suivi (pas trop près par précaution) d’un véhicule militaire.

Nouvelle méthode militaire:”Civil First and the Dogs follow”.

A Djibouti, depuis plus d’une semaine, personne ne veut parler de ces explosions de mines, et ce, malgrè le décès de quatre civils plus sept blessés suite à l’une de ces expolsions.

Bientôt, la chasse aux Al SCHEBAAB à Djibouti ?

Depuis l’enlèvement des deux colonels Français, les observateurs pensent que l’ouverture la chasse aux islamistes radicaux est pour bientôt. Elle risque même de battre son plein dans les “heures qui suivent”.

Tandis que les courageux Afars se font tout petit, car on ne sait jamais avec ces “cinglés de Somalis”;

Décidememnt, au stade actuel et sur proposition du Général des Forces Françaises à Djibouti, il faut s’attendre à une Déclaration fracassante du Docteur “Kouch-nez” sur la situation alarmante, car la Corne d’Afrique est totalement infectée par la “Grippe Erythréenne”.

Cette grippe ne donne ni fièvre ni toux, mais elle contraint la personne infectée au silence. Dans les zones où elle sévit, le silence est assourdissant. Les autorités sanitaires pensent qu’elle pourrait rapidement se propager à Djibouti avant d’atteindre…N’est-ce pas ?

A bientôt