28/09/09 (B518) Nouvelles de Somalie (2 articles en Français)

_______________________________ 2 – AFP

Somalie: les insurgés shebab exécutent deux “espions” présumés

Les insurgés islamistes shebab ont exécuté lundi à Mogadiscio deux “espions” présumés, dont l’un aurait travaillé pour les services secrets américains, a annoncé à l’AFP le juge islamique qui a prononcé la sentence de mort.

“Hassan Moalim Abdullahi a été reconnu coupable d’espionnage pour les Etats Unis, il a été prouvé qu’il appartenait à la CIA (l’agence centrale de renseignement américaine), a affirmé le juge Sheikh Abdulahi Al-Xaq.

“L’accusé a déclaré qu’il travaillait pour la CIA et a reconnu ses fautes”, a-t-il ajouté.

Un second accusé a également été condamné à mort pour avoir espionné pour le gouvernement de transition somalien (TFG). Il a reconnu en particulier “avoir guidé par téléphone des attaques d’artillerie” des forces du TFG et de la force de paix de l’Union africaine (Amisom) “sur des bastions de la résistance somalienne”, selon le juge al-Xaq, qui est l’un des responsables de la justice shebab.

Les deux accusés ont été exécutés par balles et en public immédiatement après la proclamation de la sentence, dans l’enceinte de bâtiments occupés par les insurgés islamistes.

Les shebab et leurs alliés du Hezb al-Islam contrôlent une grande partie du sud et du centre de la Somalie, ainsi que la majorité des quartiers de Mogadiscio. Ils ont commencé à appliquer dans ces régions une forme très stricte de la charia (loi coranique), et ont procédé à plusieurs amputations, exécutions et des lapidations à mort.

_______________________________ 1 – NewsPress.fr

Somalie : Il transportait des bibles, il a été exécuté, (selon Portes Ouvertes)

Khalafe, chrétien depuis plus de 45 ans, était un instrument de Dieu pour la diffusion du christianisme. Il a également baptisé beaucoup de chrétiens d’origine musulmane, mais sa vie chrétienne clandestine s’est terminée tragiquement le 15 septembre dernier lorsque des militants islamiques qui contrôlaient un barrage à 10 km de Merka (dans la région de Chébéli au sud de la Somalie) l’ont exécuté après avoir trouvé des bibles en sa possession.

Khalafe était parti de Mogadiscio en transportant 25 bibles qu’il espérait faire passer à une église clandestine. Il a été arrêté trois heures plus tard à un barrage contrôlé par un groupe rebelle nommé al Shabaab en lien avec al Qaeda. Ce groupe d’extrémistes contrôle en grande partie le sud de la Somalie où ils appliquent avec force la loi islamique de la charia.

Au poste de contrôle, les passagers ont reçu l’ordre de descendre du bus. Les militants ont alors découvert les bibles dans l’un des sacs. Lorsqu’ils ont demandé à qui elles appartenaient, les passagers n’ont pas répondu. Les militants ont ensuite découvert des photos dans le sac et ont cherché à reconnaître les passagers. Ces derniers étaient paralysés par la peur sachant le sort réservé au coupable. Les extrémistes ont fini par identifier Khalafe et l’ont abattu.

Les chrétiens somaliens sont persécutés par les extrémistes d’al Shabaab. Un témoin a déclaré qu’ils voulaient « épurer » le pays de tous les chrétiens. Ces extrémistes semblent viser particulièrement les chrétiens d’origine musulmane. Ils ciblent spécialement les lieux où des humanitaires chrétiens apportent des aides médicales comme à Jowhar, Jamaame, Kismaayo et Beledweyne.

La famille de Khalafe n’a pas pu assister à ses funérailles mais un de ses fils a déclaré : « C’est malheureux que nous n’ayons pas pu offrir un enterrement à notre père. Mais Dieu sait tout et Il le récompensera. » Khalafe laisse derrière lui une veuve et sept enfants. Ils font partie de cette Eglise souterraine qui persiste malgré les persécutions.