26/02/2012 (B645) Courrier des lecteurs. Enfin les relations que vous soupçonniez entre IOG et les mafias locales seraient reconnues par l’ONU ? C’est une grande nouvelle et je félicite l’équipe de l’ARDHD, pour avoir vu “juste”.

Je suis l’actualité de mon pays sur tous les forums, mais l’ARDHD reste l’une de mes sources de préférence.

Pourtant, je n’arrivais pas à croire que Guelleh pouvait avoir aussi des intérêts dans les opérations mafieuses et la piraterie.

Cet arrêt du Conseil de sécurité dénonce une personnalité somalienne, comme étant un financier des Al Chabab et déclare qu’il habite Djibouti.

Guelleh ne le savait pas ?

C’est ce qu’il nous dira certainement un jour … ! Mais pour que cela remonte à l’ONU et qu’il y ait une décision du Conseil de sécurité, c’est que tout le monde le savait dans les hautes sphères …

Cela me conduit à vous faire part de rumeurs persistantes qui circulent dans notre diaspora : “A Djibouti, il serait de notoriété public que le fils d’Hassan Said (le noiraud) est directement en liaison avec les pirates de mer.” On ajoute même que :“Hasssan Said détiendrait 23% du capital d’une association de pirates de mer.”

Je ne sais pas si cela est vrai, mais il y a rarement de fumées sans feu.

Merci à l’équipe, si vous publiez ma contribution et surtout continuez à nous informer.