Articles

04/10/2017 (Brève 1074) Des témoins crédibles signalent de nombreuses arrestations à Obock. L’injustice, encore l’injustice ! Le Lieutenant de Police Mahisso pourrait devenir célèbre pour les injustices graves qu’il ordonne contre les populations civile et innocentes

Selon des témoignages crédibles et concordants, jeudi dernier, une dizaine de personnes et 6 voitures ont été arrêtées entre Khor Angar et Moulhouli.

Les occupants ont été conduits à la brigade d’Obock, ils ont été emprisonnés jusqu’à midi avant d’être transférés à Djibouti.

Malheureusement la sentance est pratiquement connue !
Attendus au parquet mercredi ou jeudi ils seront conduits à Gabode….

Que pourrait-il leur être reproché ?

Ce seraient des chauffeurs de la région qui transportaient des cartons d’huile et des chaussures en plastiques communément appelées CONGOS dans le coin.

Ces marchandises et bien d’autres produits ont toujours transité par Obock en direction de l Érythrée. Les chauffeurs de la région ont toujours embarqué ces petits commerçants jusqu’à Moulouli sans que cela ne pose de problème.

Pourquoi ces pratiques fort anciennes seraient-elles devenues un délit du jour au lendemain..

A Obock; on pointe du doigt un certain Mahisso; Lieutenant de Police en manque de notoriété. Pour justifier leur arrestation il aurait accusé ces hommes innocents de ravitailler des rebelles.

Un peu facile. Mais il pourrait être coopté dans l’un des ordres prestigieux de la République. Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage.

Pour réduire la population obockoise à la mendicité, la solution est trouvée. Faut-il lles empêcher par tous les moyens de gagner dignement et honnêtement leur vie.

Nous demandons, avec le soutien de l’ARDHD, la libération immédiate et sans condition de toutes ces personnes.

04/10/2017 (Brève 1074) Des témoins crédibles signalent de nombreuses arrestations à Obock. L’injustice, encore l’injustice ! Le Lieutenant de Police Mahisso pourrait devenir célèbre pour les injustices graves qu’il ordonne contre les populations civile et innocentes

Selon des témoignages crédibles et concordants, jeudi dernier, une dizaine de personnes et 6 voitures ont été arrêtées entre Khor Angar et Moulhouli.

Les occupants ont été conduits à la brigade d’Obock, ils ont été emprisonnés jusqu’à midi avant d’être transférés à Djibouti.

Malheureusement la sentance est pratiquement connue !
Attendus au parquet mercredi ou jeudi ils seront conduits à Gabode….

Que pourrait-il leur être reproché ?

Ce seraient des chauffeurs de la région qui transportaient des cartons d’huile et des chaussures en plastiques communément appelées CONGOS dans le coin.

Ces marchandises et bien d’autres produits ont toujours transité par Obock en direction de l Érythrée. Les chauffeurs de la région ont toujours embarqué ces petits commerçants jusqu’à Moulouli sans que cela ne pose de problème.

Pourquoi ces pratiques fort anciennes seraient-elles devenues un délit du jour au lendemain..

A Obock; on pointe du doigt un certain Mahisso; Lieutenant de Police en manque de notoriété. Pour justifier leur arrestation il aurait accusé ces hommes innocents de ravitailler des rebelles.

Un peu facile. Mais il pourrait être coopté dans l’un des ordres prestigieux de la République. Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage.

Pour réduire la population obockoise à la mendicité, la solution est trouvée. Faut-il lles empêcher par tous les moyens de gagner dignement et honnêtement leur vie.

Nous demandons, avec le soutien de l’ARDHD, la libération immédiate et sans condition de toutes ces personnes.