Articles

08/04/2016 (Brève 736) Note d’information N° 1 sur le déroulement des élections à 12h00 (Djibouti).

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H)
Djibouti. Le 8 avril 2016 

Note d’information n°1
Election Présidentielle

Lors de notre première tournée de 7h du matin à midi, nous avons fait les constats suivants :

  1. Un impressionnant dispositif de sécurité est déployé devant chaque bureau de vote de la capitale. Et ce, malgré l’absence de toute menace ou perturbation des opérations de vote.

  2. L’exploitation de la misère populaire au service du candidat de l’UMP Mr Ismail Omar Guelleh. En effet des jeunes chômeurs ont été embauchés pour ce jour de vote, tantôt pour faire des promesses si l’on vote pour le candidat de l’UMP, tantôt ils profèrent des menaces s’ils vous soupçonnent de voter autre que IOG. Ces jeunes chômeurs sont exploités par le régime à cause de leurs misères et il leur est offert d’y échapper quelques heures en recevant quelques billets de milles francs pour oublier leur précarité quelques instants.

  3. A l’intérieur des bureaux des votes les électeurs ne disposent pas de la liberté totale d’expression, ils sont aiguillés à voter IOG.

  4. Les hommes en uniformes (gendarmes, militaires, policiers…) ont commencé à voter dès les premières heures, en raison de la rareté des électeurs civils. Parfois des voitures non immatriculées (probablement des voitures administratives dont on a enlevé le numéro d’immatriculation faisaient les navettes entre les différents bureaux de votes).

  5. Le taux de participation était de 15% à midi dans la Capitale et nous attendons les taux de participation des régions de l’intérieur de nos correspondants.

Nous poursuivons notre mission d’observation de cette élection Présidentielle et nous vous ferons suivre l’évolution conformément à notre charte avec le peuple djiboutien.

Pour la LDDH
Le Président
Omar Ali Ewado