Articles

18/06/2016 (Brève 806) Selon un article de LOI, dont les informations sont confirmées par nos sources djiboutiennes, l’armée éthiopiennes aurait établi une tête de pont en territoire djiboutien.Une double source d’inquiétude : interne et externe.

L’Armée éthiopienne lance une tête de pont en terre djiboutienne

Nous savions que le territoire djiboutien était devenu le plus grand salon mondial des armées étrangères : France, Japon, USA, Chine, Allemagne, Italie, Espagne, Arabie saoudite, Qatar, et probablement encore d’autres.

Maintenant et c’est beaucoup plus inquiétant, ce sont les Ethiopiens qui ont établi une première tête de pont
au nord ouest de Tadjourah, pas très loin de la frontière érythréenne, ce qui est fort inquiétant sur la reprise toujours possible du conflit entre les deux nations avec des conséquences possibles en terre djiboutienne.

Mais le plus inquiétant à court terme est le fait que les militaires éthiopiens soient arrivés avec armes et bagages à la demande du Chef d’Etat major djiboutien, (récemment en profond désacord avec Guelleh) et avec capacité
d’intervenir dans les affaires intérieures de la République de Djibouti.