Articles

22/07/2016 (Brève 819) LDDH : Toujours l’arbitraire !! Arrestation arbitraire d’Abdi Aden Cheik Ali à Ali-Sabieh

LDDH
Ligue Djiboutienne des Droits Humains

Djibouti, le 20 Juillet 2016

COMMUNIQUE de PRESSE
Toujours l’arbitraire

Décidemment l’arbitraire ne cesse de se reproduire dans chaque région du pays au détriment de la population civile de Djibouti.

La LDDH vient d’apprendre l’arrestation d’ABDI ADEN CHEIK ALI un jeune de la ville d’Ali-Sabieh arrêté à 4 heures du matin dans la nuit du 20-21 Juillet et ce, pour avoir publié une vidéo en ligne qui relate la pénurie d’eau de la ville assajog.

Textuellement cette arrestation opérée à 4 heures du matin est illégale car entre 21h et 6h les arrestations sont illégales.

Ensuite la vérité n’est pas appréciée sous nos cieux par nos gouvernants et les contrevenants s’exposent aux foudres des tenants du régime.

L’eau si vitale à la vie se fait rare dans la ville d’assajog et ABDI ADEN n’a fait que relater cette pénurie.

Est-un crime ?

Non ! Mais seulement le régime en place à Djibouti musèle et bâillonne toute voix discordantes à la pensée unique en vigueur dans notre pays.

Délaissée totalement par le régime, les régions de l’intérieur du pays souffrent en silence et toute tentative de briser l’enclavement médiatique est étouffée dans l’œuf.

La LDDH dénonce et condamne vigoureusement l’arrestation illégale et arbitraire du jeune ABDI ADEN CHEIK ALI par la gendarmerie de la ville d’Ali-Sabieh et exige sa relax immédiate et sans conditions.

Pour la LDDH :
Le Président
OMAR  ALI  EWADO