Articles

08/08/2016 (Brève 833)  Suite de la Conférence de presse de Guelleh. Les Droits de l’opposition. (Humour – ARDHD)

Toujours par par la voix de RPP (Reine Paulette de Pacotilles, solide derrière les manettes) agissant comme son interprète, Guelleh a tenu à évoquer le nouveau statut de l’opposition en Principauté de Pacotilles.

Courte interruption provoquée par l’arrivée tardive du plus haut gradé du détachement de l’armée éthiopienne présente sur place, qui s’est excusé au motif d’un petit accrochage … avec son collègue érythréen.

« Contrairement à celles
et à ceux qui voudraient faire croire que nous sommes une République « bananière », je tiens à annoncer que le statut de l’opposition a été revu et que ses adeptes disposent maintenant d’un nouveau droit : celui de se taire, avant d’être incarcérés. Et il a conclu en préciasant que cela représentait une avancée importante vers la liberté de parole et de pensée »

La prison pour les victimes, la promotiion pour les crimiinels