Articles

04/12/2016 (Brève 877) Hier samedi soir, Pascal Sinbikangwa, ancien officier au Rwanda a été condamné à 25 ans de réclusion pour génocide et complicité de crimes conte l’humanité, pour son rôle dans le génocide des Tutsis. (ARDHD)

Pascal Sinbikangwa avait fait appel de la première condamnation prononcée à son encontre par la Cour d’Assises de Paris. A l’issue d’un procés fleuve qui a duré 6 semaines, il était rejugé à sa demande par la Cour d’Appel de la Cour d’Assises de Bobigny (près de Paris).

Les jurés, réunis en secret pour délibérer, ont confirmé la peine de réclusion, soit 25 ans d’incarcération. Plusieurs associations s’étaient portées partie civile, et en particulier SURVIE, dont les membres ont préparé et suivi la procédure.

La France ayant la capacité de juger des génocidaires étrangers en vertu de la compétence universelle.

Cela prouve que l’impunité recule dans le monde. Plusieurs pays européens ont confirmé leur adhésion au principe de compétence universelle, qui permet de juger des ressortissants étrangers, soupçonnés de crimes de génocide ou de crimes contre l’humanité commis à l’étranger.

A notre avis, certains bourreaux djiboutiens, en particulier, devraient prendre l’alerte au sérieux et modérer leurs ardeurs criminelles ….