Articles

12/05/2017 (Brève 985) Alerte à Djibouti : plus de cent nomades raflés dans le nord, détenus au secret à Nagad (Représentation LDDH)

Depuis plus d’une semaine, plus de 100 nomades arbitrairement arrêtés dans le nord de la République seraient détenus au secret à Nagad, où toutes les demandes de visite de la LDDH se sont heurtées à un refus d’accès.

Parmi eux une femme Madame Ouma Mohamed Deberkalleh.

Le Président de la Ligue djiboutienne des Droits humains (LDDH) s’est vu refuse l’acces aux detenus et n’a même pas pu, jusqu’a ce jour, obtenir les noms des civils innocents incarcérés.

Selon des sources fiables, ces ratissages ont été ordonnés par le chef de l’etat en personne.

La ligue Djiboutienne des Droits humains condamne et exige la liberation immediate des civils nomades détenus au secret à NAGAD.

La ligue Djiboutienne des Droits humains lance un appel à tous les défenseurs des Droits humains dont l’ARDHD, pour faire pression sur le Gouvernement djiboutien en exigeant la liberation immédiate et sans condition des innocents civils.

Omar Gabasse
représentant de la LDDH en Europe du nord