Articles

09/06/2017 (Brève 995) Délit d’opinion (Communiqué de la LDDH)

Selon un communiqué de la LDDH du 8 juin, sous la signature de son Président Omar Ali Ewado, le régime dictatorial djiboutien conduit une politique de répression tous azimuts à l’encontre des acteurs de la société civile.

Récemment, ce sont deux jeunes comédiens CHEHEM RENARD et OMAR ZOHRA
qui ont été arrêtés et sont détenus par la Gendarmerie. On leur reprocherait une pièce de théâtre qui déplairait au régime …. arrêtés pour leur libre expression et leur esprit critique face au régime.

« En synthèse, la LDDH :

  • dénonce et condamne énergiquement ces arrestations illégales et rappelle si nécessaire au Pouvoir Djiboutien que la liberté d’expression est un droit constitutionnel qui ne peut souffrir d’aucune restriction.
  • exige la libération immédiate et sans condition de tous les détenus politiques.
  • lance un appel solennel au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’IGAD, à la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples, à l’Union Européenne à faire pression sur les autorités Djiboutiennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux des citoyens et cesser les violences dont sont victimes des civils innocents. »