22/06/06 (B355_B) Radio-trottoir : du rififi « presque » familial à l’OPS (Lecteur)


Roger Picon
Les scandales, les détournements, les injustices continueront tant que Guelleh et tous ses lèches bottes continueront à gérer le pays. Pour diriger le pays, il nous faut des gens sérieux, d’honneur et de bonne foi.

Je vais vous parler d’une autre institution, qui à l’instar de tous les secteurs publics, est visée : l’OPS !

Depuis la nomination en 1997 d’Abraham Ali Hamad à la tête de l’OPS, on a assisté à un redressement spectaculaire des comptes puisque l’immense gouffre qu’avaient organisé et laissé Hassan Gouled et ses sous-fiffres : IOG et Cie était colossal

Abraham Ali connu pour son honneteté et sa bravoure à remis l’OPS sur pied en lui permettant de reconstituer sa trésorerie et son fond d’intervention..

Mais ce genre de réussite à Djibouti, contrairement à d’autres pays, n’attire pas la sympathie ni les amitiés. Il s’est mis à dos un grand nombre de barons de la dictature (Ministre, Directeurs et …) parce ce qu’il gérait bien les deniers publics et qu’il refusait toute forme de prévarication. Pourtant il a du être sollicité et parfois vigoureusement pour accorder des passe-droits, payer des prestations injustifiées et financer le parti.

Sur la berge d’Haramouss, Paulette (Kadra HAid) et Satan ( IOG) ont choisi de considérer Abraham comme un proche, un habitué, afin qu’il participe comme les autres au grand programme de détournement en leur faveur.

C’était connaitre Abraham Ali qui a toujours opposé un refus à ce genre de demande particulière.

Le résultat ne s’est plus fait attendre et la sanction inévitable est tombée : mise en retraite anticipée pour non obéissance aux Seigneurs de Djibouti.

Chacun sait que, sans un homme de cette trempe au degré élevé de moralité, l’OPS retombera dans le rouge…

Deux mois après sa mise en retraite, il a été remplacé par un homme issu de la tribus de Paulette et surtout choisi et dirigé par elle : les bavures ne se sont pas fait attendre !

C’est avec un premier détournement de 15 millions de fdj qu’il commence son travail, avec l’aide de trois personnes !!!

Qui sont les complices ?

Deux caissiers ont été inculpés pour ce détournement et Dieu seul sait s’ils sont coupables ?

La 3ème personne complice dans ce coup (sans elle, le détournement aurait été impossible) n’a pas été mise en cause !

Il s’agit d’une femme, issue comme par hasard de la même souche que Ahmed Houssein, le directeur et … Paulette (bien sur) !!!

PAUVRES DJIBOUTIENS…