01/11/2019 (Brève 1507) LOI : des précisions sur l’affaire Degmo Ali Abdi. Les arroseurs arrosés ????

Selon LOI (version payante N° 1508) Malgré la plainte déposée ignoblement par Ali Abdi Farah contre sa propre fille Degmo Ali Abdi et les coups qui lui ont été portés par son propre frère (Nour Ali Abdi, marié à la nièce de Paulette), Ali Abdi Farah, ancien ministre et haut fonctionnaire aurait été humilié par la Grande Paulette. (Voir toutes nos informations sur cette affaire http://www.ardhd.org/?s=Degmo+ali+abdi)

En effet la maison qu’il occupe avec son épouse Zeinab Ibrahim aurait fait l’objet d’une perquisition en règle (Comme on sait le faire dans la Police / Gendarmerie djiboutienne ??) et on lui aurait présenté des factures d’électricité et d’eau pour des montants faramineux.

Rappelons qu’après deux semaines environ d’incarcération, Degmo Ali Abdi avait été condamnée à 12 mois de prison avec sursis.

En plus comble de la déchéance pour son père : des observateurs confirment que la communauté Issaq se chercherait désormais un nouveau leader.

La morale de cette histoire, c’est que le père Ali Abdi Farah et le fils Nour Ali Abdi, qui avaient agi avec toute l’ignominie possible, n’en ont tiré aucun avantage et même pire, puisqu’ils n’ont pas sauvé leurs positions privilégiés auprès de la première dame.