Articles

03/10/2013 (Brève 263) ALERTE ROUGE. Bobard 1er hésite toujours à accuser Mohamed Alhoumékani soit de l’assassinat du Juge Borrel soit d’avoir volé la glace à la vanille de sa petite soeur en 1989. (Mais il faut fabriquer des témoins dans les deux cas !!)(Illustration de Roger Picon)

La recherc he d'un 26ème motif criminel
Roger Picon
________________________________

On dit, selon des sources généralement bien informées, que Guelleh hésiterait sur le motif du 26ème chef d’inculpation, qu’il compte faire présenter au Ministre yéménite de l’intérieur (grand ami de l’Ambassadeur de Djibouti sur place) par ses trois clowns (Med Aref, Djama Souleiman et Maki), pour justifier la poursuite de la séquestration illégale et arbitraire de Mohamed Alhoumékani dans la prison centrale de Sanaa.

– Il a le choix pour motiver la demande d’extradition que les yéménites lui ont toujours refusée jusqu’à présent !

1°) une inculpation pour avoir commis lui-même l’assassinat du juge Borrel, tout seul et devant témoins (Même si cela semble contradictoire pour nous, ça ne l’est pas au Palais de l’Escale, qui est au-dessus de ces petits détails – Hum !!)

2°) prétendre qu’il avait volé la glace à la vanille de sa petite soeur, en 1989, et que la malheureuse ne s’en serait jamais remise sur le plan psychologique en dépit de nombreuses années d’analyse chez un spécialiste renommée ….

– Recherche de témoins.
Les équipes d’Hassan Saïd (SDS) sont sur les dents pour identifier des témoins potentiels et les convaincre (par tous moyens disponibles : ruse, chantage, violence, torture) de signer des dépositions fantaisistes.

Bref la comédie ridicule continue, mais comme le ridicule ne tue pas, Guelleh s’en moque éperdument et il persiste dans sa c…. rie.

17/09/04 (B263) Message de condoléances de Mrs. Kadige Houssein (en anglais)


16 September 2004, London

It was with profound grief
and sorrowfulness that I learned of the death of the Most Principal Afar Leader
Mr. CHEHEM DAOUD CHEHEM on 15 September 2004, in Djibouti. Mr. CHEHEM DAOUD
was one of the most important Afar politician who has been struggling for
political equality and social justice on behalf of all Djiboutian along with
his most admirable friend Mr. AHMED DINI Father of Nation. Mr. CHEHEM DAOUD
was a special person, a splendid man, of great intellect and big heart. We
always remember him for his integrity, support and his love for his people
and his country.

I would like to transmit,
in my own name, family and in the name of all the family of Sheick Houssein
Aden Mohamed, my deepest condolence and sincere sentiments to Mr. CHEHEM DAOUD
wife, children, family members and his immediate relatives.

MY ALLAH PUT HIS SOUL
IN HIS INTERNAL PEACE, Amin


Mrs. Kadige Houssein Aden

16/09/04 (B263) Chehem Daoud Chehem, le surdoué de la Corne de l’Afrique. (Maki Houmedgaba, représentant de l’ARD en France)

Chehem
Daoud Chehem a vu le jour en 1932 à Tadjourah et il a manifesté
très tôt son génie pour tous les arts de la vie.

Polyglotte, Homme d’affaires,
Homme politique plusieurs fois ministre, Okkal général de Weïma
dans le nord de Djibouti, Homme de relations à la mémoire prodigieuse,
M. Daoud a sillonné les pays de la Corne de l’Afrique et du Moyen Orient
où il a noué des amitiés qui en ont fait l’homme le plus
informé de la région.

La modestie du personnage
l’amenait aussi à partager le quotidien de petites gens avec qui il
pouvait engager un dialogue interminable sur le sens du combat politique,
comme sur le sens de la vie en général. L’amoureux de la vie
et le touche-à-tout de génie, a été aussi un faiseur
de rois.

Ni l’ancien Président
du Conseil du gouvernement Ali Aref Bourhan, ni feu Ahmed Dini Ahmed le père
de l’indépendance, ni même des notabilités de provinces
éthiopiennes, érythréennes, somaliennes, et yéménites,
ne pouvaient se passer de ses conseils avisés sur la conduite de leur
magistère ou de leur lutte politique.

M. Daoud a naturellement
figuré la bête noire historique des régimes liberticides
de Djibouti qui l’ont continuellement suivi à la trace, dans l’espoir
de rétablir leur position écornée après le passage
de l’ouragan. Le Vice-président de l’Alliance républicaine pour
le développement (ARD) n’en a pas moins été l’homme des
missions impossibles qui n’hésitait jamais à tomber la veste
pour maintenir son monde hors de l’eau.

Ainsi il est l’accoucheur
anonyme de nombreux moments forts de Djibouti, dont il reste à écrire
une histoire authentique. En ce sens, M. Daoud aura été l’homme
des initiatives en tous genres qui savait devancer ses adversaires sur leur
propre terrain d’expression, et de les amener à une modération
dans leur opposition, sinon à un réglement à l’amont
de tout conflit.

M. Daoud était
aussi, à lui tout seul, une véritable liste électorale
vivante, tant il connaissait par le nom et par la filiation, les quelques
centaines des premiers hommes qui ont habité la terre de la jeune Djibouti
dès sa fondation à la fin du 19e siècle. Sur les 700.000
Djiboutiens que nous sommes aujourd’hui, M. Daoud pouvait citer de mémoire
les arrières parents, ou les arrières grands-parents, de plus
de la moitié.

Enfin, Vice-président
du Frud en Europe dans les années 1990, il fut l’orchestrateur de l’installation
de la première diaspora djiboutienne à travers le monde et singulièrement
en Belgique.

Chehem Daoud Chehem et
Ahmed Dini Ahmed étaient un don de la nature à la république
de Djibouti, et l’un et l’autre ne se survivront pas trois jours.

Que Dieu les accueille
dans son paradis éternel.

Maki
Houmedgaba,
représentant de l’ARD en France
Paris, le 16 septembre 2004

16/09/04 (B263) Message de condoléances de l’AFAR COMMUNITY ASSOCIATION IN UK pour Chehem Daoud Chehem (En anglais)

AFAR COMMUNITY ASSOCIATION
IN UK

P.O. Box 43269. London E14 7WL
Telephone & Fax: (44) 020-7790 6046
E-mail: afar_community@hotmail.com


16/09/2004, London

MESSAGE OF CONDOLENCE FROM THE AFAR
COMMUNITY IN UK & REPUBLIC OF IRELAND

INNNA LILLAH WA INNAA
ILAYHI RAAJI OUN

It was with great sadness
and profound sorrow that we learn of the tragic death of the Former Health
Minister and the Second Great Leader in the Djibouti Political Opposition
« FRUD » of Mr. Chehem DAOUD on15/09/2004, in Djibouti, after three
day of the death of His Excellency President Ahmed DINI.

We fondly recall Mr. Chehem
DAOUD as a person of noble, a man of honour, generous character, Peace Maker
and the most principal personality in Djiboutian society as a whole. He was
greatly respected and admired by the entire Afars and non-Afar communities
both in homeland and abroad. Mr. Chehem Daoud will be remembered by many because
of his charitable assistance and support that he has been given to the needy
people regardless of their nationality, colours and agenda.

The Afar community living in the United Kingdom & Republic of Ireland
would like to convey their deepest sympathy and sincerest condolences to his
wife, children and immediate relatives of Mr. Chehem DAOUD. We share with
all our hearts the deep sorrow of his wife, children and members of his family.

Allah The Almighty Put
His Soul in His Internal Peace.


Adan Bodaya
President of the Afar Community Association in UK

16/09/04 (B263) Message de condoléances du Collectif des Exilés Djiboutiens en Europe.

Une fois de plus, la tragique
nouvelle vient d’ébranler la NATION DJIBOUTIENNE.

En effet, Monsieur Chehem
DAOUD CHEHEM, un des plus grands et plus dynamiques acteurs de la vie politique
de Djibouti, vient d’être rappelé à DIEU, hier, mercredi
15 Septembre 2004, à Djibouti, des suites d’une longue maladie.

A peine trois jours après
la disparition d’une autre figure historique de notre pays, en la personne
de Feu Ahmed DINI AHMED, c’est au tour de Chehem DAOUD CHEHEM, de nous quitter.

Chehem DAOUD était
apprécié par toutes celles et tous ceux, qui ont eu à
l’approcher. En dehors de ses engagements politiques, l’homme que j’ai eu
l’honneur et l’immense plaisir de rencontrer à plus d’une reprise,
avait un sens éminement noble de la relation humaine : esprit jeune
avec les jeunes et. . . les moins jeunes.

Toujours disposé
à aider ceux qui solicittaient son concours dans telles ou telles démarches.
Chehem DAOUD nous manquera beaucoup. Les éxilés djiboutiens
en Europe, le pleureront encore longtemps.

L’ensemble du bureau du
Collectif des Exilés Djivboutiens en Europe, s’associe à la
famille du défunt, pour partager la douleur infligée par la
disparition du regretté Chehem DAOUD CHEHEM.

Il présente
ses condoleances les plus attristées à toute sa famille et ses
proches.

Le
porte Parole
Houmed DAOUD

16/09/04 (B263) Message de condoléances du FORUM pour la DÉMOCRATE et la PAIX (FDP) : disparition de Chehem Daoud Chehem

FDP
Rue de la LINIÈRE,
17
1060 BRUXELLES.
fdpdjibouti@hotmail.com


Bruxelles, le 15 Septembre 2004


Message de condoléances à la famille CHEHEM DAOUD

Trois jours après
le décès du père de l’Indépendance de Djibouti,
M. AHMED DINI, une autre personnalité du paysage politique djiboutien,
nous quitte en la personne de M. CHEHEM DAOUD CHEHEM, compagnon de lutte du
premier.

Numéro deux du
FRUD-Armée, il fût un patriote incontournable, très apprécié
pour sa sagesse, son intelligence, sa modération et ses visions. Une
fois de plus,Djibouti vient de perdre une grande figure.

Les disparitions successives
de ces hommes créent un vide total dans le monde politique de notre
pays. Le FORUM pour la DÉMOCRATIE et la PAIX ainsi que la communauté
djiboutienne exilée en Belgique adressent à la famille(épouse,
enfants et petits-enfants),à ses proches,ses amis et à l’Alliance
Républicaine pour le Développement ses sincères condoléances.

Que Dieu lui accorde le
repos éternel et l’accueille dans son paradis ! Amin


Inna lillah wa ina illehi raji’oun.


Forum pour la Démocratie et la Paix.

 

15/09/04 (B263) Le site de l’ADI est fermé depuis plusieurs heures (pour maintenance ?) Info lecteur

Ce serait un comble. Guelleh
aurait-il fait fermer le site de l’ADI qui ne fait que vanter ses mérites.
Si cela pouvait être vrai, ce serait le signe que la mégalomanie
de l’homme a dépassé des sommets pourtant reconnus comme infranchissables
par des êtres en bonne santé physique et intellectuelle.

Guelleh a coutume de faire
interdire l’accès à notre site ou à celui du GED, lorsque
les nouvelles dérangent sa conscience (probablement est-elle un peu
trop chargée par les temps qui courent « l’oeil était dans
la tombe … »). Mais jamais il n’avait fait fermer celui de l’ADI qui est sous son contrôle absolu et qui n’existe que pour louer ses vertus … ! Peu importe la crédibilité internationale … C’est le miroir du Chef.

Alors plusieurs autres hypothèses
sont à explorer. A force de verser du cirage dans les rouages de la machine,
les journautes (cyber journalistes de l’ADI) ont-ils fait tomber la brosse à reluire ce qui aurait pu provoquer un
bourrage intempestif des circuits. Il faudra un peu de temps pour procéder
à une révision complète de l’engin.

Une autre hypothèse
proposée par un lecteur serait une rébellion des informaticiens
recrutés spécialement pour entretenir le site mais aussi pour d’autres
tâches éventuelles de détection des données transmises
par les vrais internautes et d’envoi en masse de virus ….(cf article du GED au sujet des écoutes informatiques en place à Djibouti) (Rappelons que le site de l’ARDHD
est une de leur cible favorite -envoi de virus, de faux messages, etc -, mais les protections mises en place par nos spécialistes leur résistent toujours
..)

On sait que les jeunes
informaticiens spécialement recrutés par Guelleh pour la mission
ADI et pour les autres « moins gratifiantes », s’estiment mal payés comparés à
leurs confrères qui travaillent en Europe. Auraient-ils déclenché
ce que l’on appelle de part chez nous « un mouvement social ». En
tout cas, une chose est certaine, ce n’est pas Guelleh qui va prendre demain les
commandes du site de l’ADI et des écoutes électroniques en direct : il n’a pas la formation nécessaire ! C’est certain !

Il est à craindre que confronté rapidement à ‘un manque’, il n’entre une énième fois dans une colère terrible, qui effraiera ses subordonnés et qui présentera des risques sérieux pour son état de santé.

15/09/04 (B263) Message de condoléances d’ACTUS (Tchad)

ACTION DU TCHAD POUR
L’UNITÉ ET LE SOCIALISME

(ACTUS)
actus@club-internet.fr

MESSAGE
DE CONDOLÉANCES DE L’ACTION DU TCHAD POUR L’UNITÉ
ET LE SOCIALISME (ACTUS)
À L’OCCASION DU DÉCÈS DU PRÉSIDENT AHMED DINI
AHMED LE 12 SEPTEMBRE 2004 À DJIBOUTI.

À LA FAMILLE
AUX MILITANT(E)S DU FRUD ET DE L’ARD
À L’OPPOSITION DJIBOUTIENNE

Au nom de notre Parti,l’Action
du Tchad pour l’Unité et le Socialisme (ACTUS) et en mon nom personnel,
j’adresse nos condoléances à la famille du Président
Ahmed Dini Ahmed.

Figure emblématique
de la lutte pour l’indépendance de Djibouti, de la démocratie
et de la justice, le Président Ahmed Dini Ahmed a consacré toute
sa vie à la lutte pour ces idéaux.

Pendant son exil à
Paris, tous les militants africains luttant contre les régimes dictatoriaux
imposés aux masses populaires de nos pays respectifs par la France,
ont apprécié, son militantisme, son humilité, sa modestie,
sa détermination et sa rage de débarrasser son pays de la dictature
familiale incarnée successivement par les Présidents Hassan
Gouled Aptidon et son neveu Ismaël Omar Guelleh.

Notre continent, ne saurait
indéfiniment, s’accommoder de cette inacceptable situation et inhumaine
où les puissances impérialistes «démocratiques»
cautionnent, soutiennent financièrement, politiquement et militairement
les dictateurs à Djibouti, en RCA, au Tchad, au Togo, en Mauritanie,
au Congo Brazzaville, au Cameroun…
Les hold-up électoraux, cautionnés par les puissances impérialistes
et la France, sont une assurance tous risques et un permis d’exterminer nos
peuples pour ces dictateurs.

La disparition sur le
champ de bataille du Président Ahmed Dini Ahmed, l’un des fondateurs
du FRUD et de l’ARD, est une grande perte pour toute l’opposition de Djibouti.

Notre Parti, l’ACTUS,
souhaiterait que tous les militants de l’opposition puissent unir leurs forces
afin de continuer le combat exemplaire et ininterrompu du Président
Ahmed Dini Ahmed et pour que puissent triompher les nobles idéaux pour
lesquels il s’était sacrifié.

Avec toute notre solidarité
militante.

actus@club-internet.fr
Pour l’ACTUS(Action du Tchad pourl’Unité etle Socialisme)
Le Secrétaire Général
Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum