14/01/2000 – Affaire de l’assassinat du juge BORREL. L’Ambassadeur de Djibouti en France déclare le plus sérieusement du monde sur TF1, “qu’un petit groupe de français est à l’origine de la déclaration du témoin djiboutien, réfugié en Belgique !!!”

L’Ambassadeur de Djibouti en France s’exprimait sur TF1, dans le cadre de la mise en cause de son Président dans l’assassinat du juge BORREL. “Il aurait annoncé, avec le plus grand sérieux, qu’un groupe de français aurait pu forcer ce militaire djiboutien réfugié en Belgique à effectuer les déclarations qui mettent directement en cause M. Guelleh. Ces Français n’aimeraient pas M. Guelleh, ni les djiboutiens et feraient tout pour remettre en cause la stabilité du régime”.

Ces déclarations sont tragiques. Si la situation n’était pas aussi grave, elles nous auraient fait rire. Qui imaginerait que notre association lutte contre le peuple djiboutien ?

M. Guelleh et son entourage sont pris de panique : ils n’ont plus d’arguments à opposer à la vérité qui commence à éclater. Ils utilisent n’importe quelle parade pour essayer de conserver le pouvoir – peut-être le temps de mettre des fonds à l’abri dans des banques discrètes -.

Les signes de la fin du régime sont de plus en plus perceptibles …