01/04/2000 – DE QUOI M. GUELLEH A-T-IL PEUR ?

De nombreuses informations concordantes font état d’une réunion récente avec les plus hauts responsables Mamassan. Cette réunion aurait été présidée par M. GUELLEH. D’après nos informateurs, M. Guelleh aurait exprimé ses craintes quant à sa sécurité et à la pérennité de son régime dictatorial et il essaierait de resserrer les rangs de ses fidèles.

Mais de quoi pourrait-il avoir peur ?

Les 21 enfants OROMOS qui auraient pu constituer une menace contre son régime seraient emprisonnés et bien gardés à Gabode (sic),

Le juge BORREL s’est suicidé (nous attendons la publication de la Commission Rogatoire des deux juges français qui devraient conclure dans ce sens),

La France lui assure un soutien sans faiblesse, en toutes circonstances et elle se refuse à voir la vérité, quelles que soient les preuves,

Les opposants politiques sont “assignés” à résidence, surveillés nuit et jour par les forces spéciales de Police et ils ne peuvent pas déplacer, même lorsqu’ils sont invités par les plus hautes instances internationales …
Les syndicalistes sont “expropriés” et ils sont muselés, etc…

Bref : “Tout est calme à Djibouti, Madame la Marquise … Dormez tranquille …”