13/12/02 (B176) Les élections : dernières nouvelles dans l’AFP, y compris sur le mode de scrutin qui devrait favoriser incontestablement l’UMP …..

Deux
blocs face à face pour les législatives à Djibouti

DJIBOUTI, 12 déc
(AFP) – Deux blocs, représentant respectivement le pouvoir en place
et l’opposition, s’affronteront lors des élections législatives
du 10 janvier à Djibouti, a-t-on appris jeudi auprès du ministère
de l’Intérieur.

Deux listes seulement
ont été déposées mercredi soir peu avant minuit,
dernier délai pour la participation des partis politiques aux législatives,
a-t-on précisé de même source.

Les neuf partis dont la
participation avait été annoncée le 30 novembre par le
ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Abdoulkader
Doualeh, se sont regroupés, les uns dans un bloc soutenant le pouvoir
en place sous l’étiquette de l’Union pour la majorité présidentielle
(UMP), les autres sous l’emblème de l’Union pour l’alternance démocratique
(UAD) qui rassemble des partis d’opposition.

Les deux regroupements
ont déposé les listes de leurs candidats dans les délais
prévus par la loi, soit quinze jours avant l’ouverture de la campagne
électorale.

Lors du dernier scrutin
des législatives en décembre 1997, la coalition au pouvoir avait
gagné les 65 sièges du parlement.

Ces législatives
sont les premières de l’histoire du pays à être organisées
sous le régime du multipartisme intégral, instauré le
4 septembre 2002. Elles devraient également marquer l’entrée
pour la premières fois de femmes à l’Assemblée, car “l’Union
pour la majorité présidentielle a reservé six sièges
aux femmes”, a expliqué à l’AFP une source proche de cette
formation.

Djibouti a vécu
sous un régime de parti unique depuis l’indépendance de la France
en 1977 jusqu’en 1992. Depuis, une période transitoire de dix ans avait
limité à quatre le nombre de partis politiques dans ce pays
de la Corne de l’Afrique, qui accueille la plus importante base militaire
française d’Afrique, forte de quelque 2.700 hommes.

Les législatives
sont organisées au scrutin à un seul tour. La liste ayant récolté
la majorité des voix remporte l’ensem
ble
des sièges d’une même circonscription.