18/01/03 (B181) AFP : le président djiboutien en visite officielle aux Etats-Unis. .. Va-t-il enfin recevoir (enfin !) son chèque ?

DJIBOUTI, 17 jan (AFP)
– Le président djiboutien Ismaël Omar Guelleh entame samedi une
visite officielle de cinq jours aux Etat-Unis, où il sera reçu
à Washington par le président George W. Bush, a annoncé
vendredi soir à l’AFP son service de presse.

C’est la première
visite officielle de M. Guelleh aux Etats-Unis depuis son accession à
la présidence, en mai 1999.

“La poursuite de
la coopération bilatérale dans le cadre de la lutte internationale
contre le terrorisme, la stabilité régionale ainsi que les efforts
déployés par le gouvernement djiboutien pour réduire
la pauvreté, relancer la croissance et assurer le développement
durable” seront au programme des entretiens, a précisé
le service de presse.

Le chef de l’Etat djiboutien
sera accompagné d’une délégation comprenant le ministre
des Affaires étrangères, Ali Abdi Farah, le ministre de la Justice,
chargé des droits de l’homme, Ismaïl Ibrahim Houmed, et le ministre
des Affaires présidentielles, Osman Ahmed Moussa.

Dans le cadre de leurs
opérations de lutte antiterroriste déclenchées après
les attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont déployé
900 militaires de leurs forces spéciales à Djibouti. Ils bénéficient
également de facilités aéroportuaires pour leurs unités
navales et leurs forces aériennes.

La présence américaine
dans la région est essentiellement destinée à surveiller
les mouvements de navires dans le Golfe d’Aden, la mer Rouge et les eaux somaliennes.

Ils surveillent aussi
par des moyens d’écoute électronique d’éventuelles opérations
de groupes extrémistes dans la sous-région.

______________________
Note de l’ARDHD
Chacun pourra se demander si une invitation pour un voyage officiel, trois
jours avant la date, ne ressemble pas à une véritable convocation. En tout cas, il est
clair que Guelleh n’a pas le moyen de s’y opposer…

Pour quelles raisons
les américains convoquent-ils Guelleh de toute urgence ?

– pour préparer
la guerre malheureusement probable contre l’Iraq ?

– pour qu’il s’explique
sur des connections possibles entre Djibouti et certains mouvements islamistes ?
?

– pour recevoir
son chèque, qu’il semble toujours attendre (cf dépêche
suivante) ?

– pour gèner
les Français ?

Ou les quatre à
la fois ? Mais rassurons-nous la diplomatie américaine fera en sorte
de montrer que Guelleh a été reçu comme un grand ami
des USA et qu’il est accueilli à bras ouverts par le Président
Bush … même si les autorités américaines devaient penser
le contraire, en coulisse.

Bon voyage M. Guelleh
! En espérant pour lui seulement, que le Peuple ne prenne pas l’opportunité de son
absence pour remettre un peu d’ordre à la tête du Pays et pour le destituer le plus pacifiquement du monde ….