16/07/03 (B206) Les clients de la BCIMR se rebiffent et s’organisent … pour protester contre les pratiques tarifaires qui leur sont imposées. Publication d’un appel reçu et d’une pétition à signer (sous la responsabilité de leurs auteurs)

Avis aux clients de
la BCIMR
A lire attentivement !

Saviez-vous que la BCI
s’enrichit sur notre dos sans même prendre des gants !

Elle utilise des méthodes
peu orthodoxes que malheureusement beaucoup d’entre nous ignorent. Lisez la
suite et vous ne pourrez dire que vous l’ignoriez !

Que fait-elle concrètement
?
1. Elle nous prélève 300FD pour chaque retrait au guichet pour
tout montant inférieur à 100 000FD.
2. Elle nous prélève 300FD pour chaque retrait au guichet sur
le compte épargne pour les sommes inférieures à 100 000FD.
Cette mesure est d’autant plus absurde que la BCI n’offre aucun autre service
sur les comptes épargnes (chéquier, carte bancaire, etc.) En
un mot, elle est entrain de vous plumer en récupérant d’une
autre manière le peu d’argent que devrait vous rapporter votre épargne.
3. Elle nous prélève 100FD sur chaque retrait au guichet automatique
(GAB)
4. Elle nous prélève 2000FD de frais annuels pour la carte de
retrait “NORMALE”.
5. Elle nous prélève 7500FD de frais annuels pour la carte de
retrait “PRESTIGE”
6. Elle nous prélève 1750FD de frais de tenue de compte chaque
trimestre.
7. Elle nous prélève 1000FD de frais pour les virements de compte
à compte. Le virement entre deux comptes (exemple : virement entre
le compte courant et le compte épargne d’une personne)
8. Bientôt plus de chéquier pour les personnes ayant un salaire
inférieur à 200 000FD. La raison est simple : obliger tout le
monde à venir au guichet pour prélever les 300FD. (Très
astucieux, n’est-ce pas ?). Quel pourcentage de salariés Djiboutiens
peuvent se targuer aujourd’hui de toucher un tel salaire ? Ne trouvez-vous
pas que c’est une manière facile pour la BCI de se faire davantage
de pognon sur nos dos ?
9. Plus de chéquier de plus de 25 chèques.
10. Bientôt également il y aura un prélèvement
de 300FD sur chaque chèque que nous émettrons et qui sera inférieur
à 100 000 FD.

Il faut dire que la BCI
pense n’avoir que des gens qui ne se soucient guère de leur portefeuille.
Elle doit nous prendre pour des clients sourds et aveugles.

C’est pourquoi nous devons
réagir et refuser que l’on nous vole ! Nous avons le droit de défendre
nos intérêts, ce pourquoi nous nous levons chaque matin : notre
argent dûment gagné !

Ensemble, nous pouvons
leur prouver que nous ne sommes pas dupes et que trop, c’est trop ! Alors
mobilisons-nous ! Venez rejoindre ceux qui ont déjà manifesté
leur mécontentement en signant la pétition. Venez vous battre
et dire STOP à ceux qui ne nous respectent pas !

Les
auteurs vous remercient de signer la pétition :

Vous
pouvez le faire dès maintenant en cliquant ici :
Indiquez vos prénom, noms et ville de
résidence

L’ARDHD
transmettra tous les e-mails reçus.