30/04/04 (B245) Deux communiqués du Centre Djiboutien Canadien.

Djibouti Canadian Center
Center de Djibouti Canadien
1910 St Laurent P.O.B 41168
Ottawa, On K1G 5K9
Canada
(613) 266 5571

1 –
Usurpation d’identité et invitation pour le 1er Mai ?

Communiqué de presse du centre Canadien de Djibouti
Mise au point du Centre de Djibouti Canadien, suite à l’article
paru à l’Ardhd et signé Ali Waberi Moussa.


Le centre canadien de Djibouti informe la population en général,
ses membres et sympathisants en particulier.Le centre, a examiné avec
une attention sévère et digne du sujet, J’ai été
simplement choqué de voir dans le site de ardhd que Mr Ali est le prote
parole de Centre Canadien de Djibouti.

Par la voix de son président
Mr Mohamed Youssouf, le Centre de Djibouti Canadien affirme que Mr. Ali Waberi
Moussa n’est ni membre de cette organisation ni son porte-parole. N’a
aucune légitimé de nous représenter au sein de notre
organisme. Nous dénonçons par ailleurs l’engagement personnel
de M. Ali Moussa.

Concernant Mr. Ali Waberi
Moussa, nous trouvons son geste regrettable. Nous ne comprenons pas les raisons
qui ont motivé son communiqué.

Nous demandons à
Mr. Waberi de ne pas prendre en otage notre organisation, et d’éviter
de renouveler ce geste. Cela nous permettra de tourner définitivement
la page, et d’évoluer vers d’autres objectifs plus nobles. Dans la
diversité, certes, mais aussi dans le respect de la dignité
de la personne des autres.

Par ailleurs, nous informons
aux internautes que notre centre est apolitique et l’affaire borrel ne
relève pas de nos compétences. Nous voudrions aussi, invite
à toutes les personnes qui voudrais prendre contact au centre pour
toutes autres questions relative à notre Centre, de communique à
Mr Mahamed Youssof dit Rabach (613) 266 5571 ou par email Djibouti_center@hotmail.com
le seul porte-parole du centre.

Merci à tous de
votre vigilance

Mr. Mohamed Youssouf
Président du Centre de Djibouti Canadien (ancien président de
fédération de football de Djibouti)

Le centre Canadien de Djibouti invite cordialement ses membres à assister
le Fundraising qui au lieu à L’université Carleton (Samedi
1 mai 2004 à 18 :00)
Nous invitons à notre communauté à une plus grande participation.

Info : http://humanconcern.org/djibouti_urgent.html


2 – Les Canadiens Invités à fournir des médicaments
à Djibouti

Le Centre Canadien de
Djibouti fait appel aux citoyens de la région de la capitale nationale.
Ce pays de l’Afrique de l’Est est dévasté par une
inondation sans précédent ayant causé la mort à
plus d’une cinquantaine d’habitants jusqu’à maintenant
et laissé prés de 1500 citoyens sans abri.

<< Ce n'est pas la première fois que la rivée Ambouli sort de son lit. En 1994, l'inondation a causé la mort de plusieurs centaines de personnes. Mais, cette fois c'est plus grave>> mentionne le président
du centre Canadien de Djibouti, Mohamed Youssouf.

Les représentants
Djiboutiens demandent l’aide des Canadiens par l’envoi de vêtements
et de nourriture, mais surtout, pour l’achat de médicaments.

Lors des dernières
grosses inondations, plusieurs enfants sont décédés des
suites de la diarrhée causée par la contamination de l’eau« ,
indique Mohamed Awaleh, Consultant pour le centre Djiboutien.

En plus du risque de contracter
la diarrhée, la malaria ainsi que le choléra guettent les habitants
du pays africain. << Il faut limiter les risque de contamination en envoyant des médicaments le plus rapidement possible >>, signale
M. Awaleh.

Des médicaments
au plus vite

Jusqu’à maintenant,
les deux Djiboutiens ont frappé à plusieurs portes d’organismes
internationaux, ils nous ont tous répondu qu’ils organiseraient
des campagnes de financement. Mais nous ce que nous désirons le plus,
C’est obtenir des médicaments le plus vite possible afin d’enrayer
les risques de propagation des maladies>> poursuit M.Youssouf.

Les deux hommes pour font
appel au peuple canadien pour les aider dans cette épreuve, parce que
le Canada est considéré comme le pays accordant le plus d’aide
humanitaire«  mais aussi pour présenter la réelle image de notre
pays d’accueil, qui reste méconnu en Afrique« , souligne le président
du centre canadien de Djibouti.

Une cueillent de fonds
est prévue par l’organisme Human Concern Internationla, le 1er
mai, à l’Université Carleton. Les gens intéressant
à obtenir davantage d’information peuvent communiquer avec M.Youssouf,
au 266-5571.