08/02/05 (B284) Protection des hautes personnalités de l’Etat, du Président et des Dirigeants étrangers séjournant dans notre pays pour une minorité. (Lecteur)

Garde prétorienne,
symbole de la dictature et de l’oppression pour la majorité.

La Garde Républicaine
fête son 3ème anniversaire titrait le journal La Nation. Retour
sur cette Garde très particulière.

Nous savons simplement
qu’une “Garde Républicaine” a été créée
il y a trois ans. En revanche, nous ignorons la raison et le but de sa création.

Tout le monde sait les
crimes dont Guelleh aurait pu s’être rendu coupable (assassinats, viols,
détournements de fonds, enfouissement de déchets radioactifs
…etc.), la liste n’est pas exhaustive et elle devra être complétée.

Conscient de tout cela,
le génie de la Corne a mis en place la Garde républicaine ou
plutôt, devrais-je écrire, sa Garde privée. Guelleh va-t-il
s’interroger sur la défaite facile et le déclin de l’ex
Garde Républicaine de Saddam, pourtant réputée comme
l’une des meilleures unités ?

Vu sa composition, comment
peut-on s’empêcher de ne pas parler de Garde familiale. Eh oui de Garde
familiale déguisée. Qui Guelleh voudrait-il tromper ? Certainement
pas les Djiboutiens.

C’est notre ami Mohamed
Djama, un de chefs de file du très prestigieux Ordre des Hommes de
la Semaine, pour les brutalités commises envers les vétérans
de l’Armée .. invalides ou malades.

Toujours d’après
La Nation, il a même prononcé un discours fort applaudi par l’assistance
pour retracer le parcours de la Garde.

Voilà un gars sorti
de nulle part, comme Guelleh d’ailleurs, en train de monter au sommet.
Attention de tout même, la chute risque d’être brutale.

Le ridicule ne tue pas,
comment ce gars venu de la brousse dans les années 80 qui n’a qu’une
éducation, disons “un peu sommaire” pour ne pas le fâcher
(sic), peut-il diriger un corps supposé d’élite ?

Eh bien, comme Zakaria
qui est passé d’un grade subalterne à celui de général,
en peu de temps et sans n’avoir suivi aucun cours d’application dans une école
de guerre, notre “fort en thème” ne manque pas d’explications
pour justifier sa position :

” Contrairement aux
dires de certains jaloux, Mohamed est un brillant soldat. ” martèle
un obligé du régime.

” Ses actions ont
été déterminantes durant la guerre avec le FRUD.”
Poursuit un autre.

Les personnes qui répètent
inlassablement que Guelleh est doué et qu’il est le meilleur d’entre
nous diffusent la même propagande en faveur de ces officiers sans relief.

N’exagérons
pas tout de même car on ne peut décemment sous-estimer ni l’intelligence
ni les capacités de Mohamed Djama.

Cela lui vaudra peut-être
l’honneur de devenir «Commandant dans l’Ordre des Brosses à
Reluire» (OBR), voire Grand-Croix par la suite, s’il poursuit sa brillante
carrière en faveur de la dictature et de l’injustice : l’avenir est
devant lui, même si ma boule de cristalle affice un quadrillage qui
pourrait ressembler à des barreaux : allez savoir !

Sans le favoriser injustement,
nous pouvons affirmer qu’il a tous les critères pour ce poste
:

– Assassinats (Vétérans
de la guerre du Frud, exécutions sommaires de civils innocents au Nord
…etc.).

– On parle même
à mots très couverts de viols dont des femmes mariées
seraient les victimes, avec des records dans le Nord du pays durant la triste
guerre civile.

– Détournement
de fonds (la Garde Républicaine est sa chasse gardée)

– Enfin, il semble qu’il
a obtenu un diplôme (niveau secondaire) en «Foqrologie»,
ce qui est un exploit compte tenu de la difficulté de cette science
(Les personnes qui n’ont pas trouvé d’Université où
cette matière est enseignée peuvent prendre contact avec Mohamed
Djama).

Selon des informations
non vérifiées, il semble que Guelleh fait campagne pour son
fils Liban pour le poste en question.

Mohamed Djama sera-t-il
le chef de l’Ordre ?

Réponse après
la décision finale des membres du jury de l’OBR, qui sera publiée
au Journal Officiel.