13/02/05 (B285) Réaction de l’une de ses nièces après la diffusion d’une déclaration de Dileita sur les antennes de la RTD le vendredi soir 11-02-05 lors de l’émission de Gros Plan animée par le journalite défenseur d’IOG surtout pour l’Affaire de l’assasinat du Juge Borrel.

 


Moins-Moins-Mieux réfléchit.

Chut ! ne le dérangez pas,
sinon il va perdre son fil conducteur ..
Cela peut durer une journée entière.

Humour

DECLARATION FRACASSANTE
!

A PEINE MOINS MENTEUR QUE SON PRESIDENT
DILLEITA MENT PAR OMISSION

Dis moi qui tu fréquentes
et je dirai qui tu es.

Le pauvre Dilleita
a encore menti, mais cette fois par simple omission, mais omission impardonnable
et condamnable pour un Ambassadeur mais plus grave pour un homme politique
à la tête des ministres dont plusieurs ne l’approuvent
guère, malgré son beau sourire et son QI supérieure
à IOG

Depuis un certain temps,
le politologue Premier Ministre malgré lui, ne cesse de déclarer
en privé et en public que l’Opposition n’a pas de candidat, que son
candidat sera seul aux prochaines élections mascarades et aura son
soutien pour toute sa vie. Mais que la bataille sera très serrée
pour la succession entre le fils de P. et lui-même. Il sera donc légitime,
que le futur candidat Dilleta ne se laissera pas faire comme Barkad Gourad.
Lui au moins n’est pas de la vielle école, lui au moins il est du Nord.

Dans sa déclaration
officielle communiquée à l’attention de la Justice européenne
il aurait dit avec le doigté d’un diplomate chevronné et nouvel
élève de l’Ecole, que : ” l’actuel candidat n’aura pas
d’adversaire consistant pour la simple raison que l’Opposition n’arrive pas
à trouver un candidat “

A son âge il commence
à avoir dangereusement des trous de mémoires. A moins que ce
soit pour le plaisir de mentir et à consommation extérieure.

Oh que oui !

Il a omis de préciser
: que l’Opposition a d’abord exigé : l’application de plusieurs conditions,
afin de mettre fin aux pratiques des élections mascarades entachées
de fraudes électorales afin de maintenir un régime corrompu
et sanguinaire. Sinon… et surtout plus de financements internationaux
pour ces genres d’élections. Ici c’est loin de l’Irak.

Ce genre d’oubli ou d’omission
fait parti de l’ensemble des mensonges dit : ” mensonge par omission
“.

C’est à se demander
si mon tonton n’a pas été, un moment ou un autre notre Caïn.

Une
nièce du PM,
Qui est à demie cloîtrée
aux bordures du Day au nord de Djibouti

__________________________
Extrait de l’ADI

«
L’opposition se cherche un leader et ce n’est pas à nous
de leur en trouver » dixit le Premier Ministre

DJIBOUTI (ADI) –
12 Février – C’est hier soir, au micro de Salah Ismaïl que
M.Dielita Mohamed Dileita a dressé une première esquisse de
l’état d’esprit des partis de l’Union avant les présidentielles
d’avril prochain.

Même s’il
n’a pas voulu spéculer sur la question, le Premier Ministre a
indiqué que « l’opposition, après le décès
de leur leader charismatique, feu Dini se cherche encore un leader ».

M.Dileita Mohamed qui
est par ailleurs largement revenu sur la Convention de l’UMP du 6 avril
dernier a expliqué qu’ à partir du moment où la
candidature du candidat Ismaïl était annoncé, « il
fallait que les leaders des quatre partis de l’Union expliquent à
leurs électorats le pourquoi de ce choix ».

Et durant ces assises,
selon lui « le Président de la République a suscité
un enthousiasme certain auprès du peuple et il est pour eux l’homme
par qui le changement est arrivé ».

Quant à ce qui
avait changé durant le sextennat du Président Guelleh, Le Premier
Ministre a déclaré sans détour que « le changement
fondamental est venu au niveau de la méthodologie de l’action
gouvernementale avec la mise en place du Séminaire de Réflexion
de l’Action Gouvernementale, les différents Etats Généraux
ou le Conseil interministériel organisé chaque samedi après-midi
».

Pour ce qui est du
redressement économique, le Premier Ministre a affirmé que «
même si la situation n’est pas rétablie, elle a beaucoup
évoluée et d’ajouter que le DSRP, document dont les paramètres
ont été préparées avec les gens de la Banque Mondiale,
sera le cheval de bataille des 6 prochaines années ».
Enfin pour Premier Ministre, le futur Port de Doraleh changera l’image
et la donne économique du pays.