20/11/05 (B325) Cette quinzaine dans le Gri-Gri …

20/11/05 (B325) Cette quinzaine dans le Gri-Gri …

Gri-Gri No.43 – jeudi 17 novembre 2005

La Sarko-hotline : Si vous appelez le ministère de l’Intérieur pour vous plaindre des émeutes en banlieue, sans le moindre surcoût de communication, on en profite pour vous sonder : pour ou contre Sarkozy ? Le Gri-Gri vous raconte – document à l’appui – comment le ministre a instrumentalisé son standard. Et vous éclaire sur le profil (inquiétant) des “sarkozystes” ainsi recensés…

Allô banlieue ? Ici Gri-Gri, j’écoute :
Puisque l’Intérieur n’écoute pas l’extérieur, Le Gri-Gri créé une ligne SOS banlieues en détresse. Et retranscrit les appels des Indigènes de la République pour le vote des étrangers, les échos de la presse africaine qui regarde la France se prendre en pleine gueule le vent des colonies, et les vérités du groupe La Rumeur, au rap incendiaire et politique…

Gabon – spécial élections : tous les postes sont occupés…
Profitant de la saison des élections présidentielles, Le Gri-Gri – journal censuré à Libreville – est allé taquiner le Omar (Bongo) dans une grande interview. Et a profité de son séjour gabonais pour pratiquer la pêche aux infos. Bilan : s’il y a du brouillage sur les lignes entre le Mollah Omar et l’opposition, ça barbote entre crabes sortis du même panier…

Un PCV de Ben Ali : Ben Ali a des tics – ou devrait-on dire des Ntic, puisque la Tunisie accueille en ce moment le Sommet de la désinformation. Parmi ceux-ci : le matraquage d’opposants. Apparemment, notre confère de Libération, Christophe Boltanski, a testé. Généreux quand il s’agit des coups, le “Bac moins trois” tunisien n’en est pas moins pingre pour le reste. Il vient de s’assurer, par vote au Parlement, le paiement de sa note de gaz à vie… Y a pas de petit profit !

Mais Le Gri-Gri, cette quinzaine, a aussi mis sur écoutes Mehdi Qotbi, l’ambassadeur bis du Maroc, grand ami de DSK et de Douste-Blabla ; a vu se brouiller les ondes de l’armée congolaise et a vu le téléphone du FMI pleurer sur l’aide au développement. Ayant l’oreille muscicale, il vous propose aussi le plus beau disque du monde de Salif Keita. A utiliser au moins en fond sonore sur votre répondeur ! Le Gri-Gri, par contre, ça ne s’écoute pas, ça se regarde, ne serait-ce que pour ses dessins d’une beauté rare. Le bonheur, c’est simple comme un coup…de crayon !

Où trouver le Gri-gri ?

Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
Le Gri-Gri International SARL.
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France

En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !
www.lesamisdugrigri.com