18/02/06 (B338-A) Deux hélicoptères américains disparaissent au large de Djibouti. Accident ou plutôt “acte hostile” (deux à la fois) ? (Info transmise par l’ARD)

Selon deux dépêches d’Associated Press et de l’Agence Télégraphique Suisse (ATS) deux hélicoptères américains de transport de marines avec une douzaine de personnes à bord se sont abîmés en mer, ce vendredi 17 février, au large de la côte djiboutienne, a annoncé le département américain de la défense. Une opération de recherche a été déclenchée, deux membres d’équipage ont été secourus mais les autres personnes restent manquantes.

Les hélicoptères CH-53 se sont abîmés vers 17h30 (heure locale) dans le golfe d’Aden près de Ras Siyuan au nord de Djibouti, ajoute le communiqué du Pentagone. “Il y avait au total 12 membres d’équipage au moment de l’accident (…) les militaires stationnés à Djibouti, près du site de l’impact, ont immédiatement réagi et ont pu ainsi sauver deux membres d’équipage” qui sont dans un état stable, a-t-il été précisé. Des forces américaines et françaises sont à la recherche des autres membres d’équipage.

Les deux hélicoptères qui appartiennent au corps des Marines basés au Camp Lemonier étaient en mission d’entraînement nocturne. Rien n’indique que les hélicoptères aient été pris pour cibles, selon le lieutenant Carpenter. Les deux blessés ont été transférés dans le principal camp américain près de Djibouti. Le Camp Lemonier est la base militaire française qui sert de QG à l’opération américaine baptisée “Task Force Horn of Africa” et qui vise à empêcher toute infiltration terroriste dans cette région. Quelque 1700 soldats américains sont basés à Djibouti.