25/05/06 (B351-B) L’annonce d’un cas de transmission humain du virus H5N1 à Djibouti, pourrait-elle n’être qu’une escroquerie montée par Guelleh ?

Nous nous étions étonnés de l’annonce d’un cas de transmission du virus à une fillette et nous nous étions refusés à communiquer largement sur ce sujet.

En effet, nous ne comprenions pas comment le virus avait pu arriver à Djibouti, alors que les Experts européens affirment qu’ils n’ont trouvé aucun oiseau migrateur infecté en provenance d’Afrique … et qu’ils assouplissent considérablement les mesures de confinement en France …

Si cela est vrai on peut se demander comment le virus avait atteri à Djibouti … et qu’il avait contaminé une personne humaine, ce qui n’est arrivé que dans un petit nombre de cas dans le Monde, à ce jour, et qu’il s’agissait de personnes en contact permanent avec des volailles, dormant pratiquement au milieu de la basse-cour.

Aujourd’hui, des observateurs nous informent que le cas djiboutien pourrait n’être qu’une mise en scène organisée par les autorités pour obtenir des aides communautaires et internationales, dont la destination ne serait pas la mise en place de mesures sanitaires, mais les poches des dirigeants et de leur proche.

Un lecteur nous envoie ce message que nous publions avec les réserves d’usage, car nous n’avons pas pu le recouper directement auprès des services de santé. Il est donc à lire comme une information possible et non une certitude : “D’après des sources fiables (médecins), la crise aviaire à Djibouti ne serait qu’une mascarade destinée à soustraire des aides aux Nations unies et à l’Europe au profit des dirigeants djiboutiens. Ce ne serait donc qu’une mise en scène orchestrée par le nébuleuse. Qui l’eu cru ?”