04/06/07 (B398) REUTERS / Un mouvement islamiste revendique l’attentat de Mogadiscio (Info lectrice)

DOUBAI (Reuters) –
Une organisation islamiste somalienne a revendiqué lundi l’attentat
suicide commis la veille devant la résidence du Premier ministre somalien
Ali Mohamed Gedi, à Mogadiscio, tuant sept personnes.

La voiture bourrée d’explosifs a explosé à l’entrée
de la villa du Premier ministre, dans un quartier quadrillé par les
forces de sécurité. Au nombre des sept tués figurent
cinq soldats qui gardaient la résidence, a-t-on déclaré
de source proche des services de sécurité.

Gedi, qui s’en est sorti indemne, a imputé l’attentat suicide à
Al Qaïda. “C’est un acte terroriste d’Al Qaïda, qui visait
à semer la peur au sein du gouvernement et de la population”,
a-t-il dit à une radio somalienne. “Nous avons longtemps été
patients. Nous ne pouvons plus cohabiter avec ces terroristes à Mogadiscio.

Nous devons les éliminer.”

Dans un communiqué diffusé lundi sur un site internet, le Mouvement
des jeunes moudjahidine attribue l’opération kamikaze à l’un
de ses membres, Abdelaziz Mohamed Semter.

“Vos frères du Mouvement des jeunes moudjahidine poursuivent leur
guerre sainte contre tous les occupants et les apostats”, ajoute le communiqué.

La Somalie est le théâtre d’attaques quasi quotidiennes contre
les forces gouvernementales et leurs alliés éthiopiens, qui
ont aidé le gouvernement fédéral de transition à
chasser de Mogadiscio à la fin de l’année dernière les
miliciens de l’Union des tribunaux islamiques.

L’administration provisoire peine à établir son autorité
sur une nation qui n’a plus de pouvoir central depuis le renversement de Mohamed
Siad Barré, en 1991.