16/07/07 (B404) Nouvel Obs / SOMALIE : Chronologie de la guerre civil

Voici une chronologie des seize ans de guerre civile en Somalie.

1991
– 27 jan 1991 : Les rebelles du Congrès de la Somalie unifiée (USC) du général Mohamed Farah Aïdid s’emparent de Mogadiscio. Fuite du président Mohamed Siad Barre, au pouvoir depuis 1969.
– 17 nov: Déclenchement de la guerre civile à Mogadiscio entre partisans de deux chefs de guerre, Ali Mahdi Mohamed et Mohamed Farah Aïdid.

1992
– 9 déc 1992: Début de l’opération multinationale “Restore Hope” pour aider les victimes de la famine et tenter de rétablir la paix.

1993
– 4 mai 1993: L’ONU prend le relais de “Restore Hope” (ONUSOM).
– 3 oct: 18 soldats américains tués à Mogadiscio. Washington décide de retirer ses troupes.

1995
– 2 mars 1995: Départ des derniers soldats de l’ONU après l’échec de leur mission (151 Casques bleus tués).

2000
– 2 mai-27 août 2000:
Une conférence de réconciliation à Djibouti aboutit à la formation d’un Parlement de transition et à l’élection de Abdoulkassim Salat Hassan comme président. Les chefs de guerre, qui ont boycotté le processus, ne reconnaissent pas les nouvelles institutions.
– 14 oct: Un gouvernement de transition est mis en place, mais ne parvient pas à imposer son autorité au-delà de quelques quartiers de Mogadiscio.

2001
– 22 mars 2001:
Des chefs de factions opposés au gouvernement créent un Conseil somalien de réconciliation et de restauration (CSRR), présidé par Hussein Mohamed Aïdid (qui a succédé à son père) et soutenu par l’Ethiopie.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, la Somalie est sous étroite surveillance internationale en raison de ses liens présumés avec le réseau Al-Qaïda.

2004
– 22 août 2004:
Après deux ans de pourparlers de paix, investiture à Nairobi d’un Parlement de transition, reconnu par les principaux chefs de guerre.
– 10 oct: Abdullahi Yusuf Ahmed élu chef de l’Etat par le Parlement. Le gouvernement ne peut s’installer dans Mogadiscio, pour des raisons de sécurité.

2006
– juin-juil 2006:
Les milices des tribunaux islamiques s’emparent de Mogadiscio après quatre mois de combats contre une alliance de chefs de guerre soutenue par Washington.
– 9 oct: Les tribunaux islamiques déclarent “la guerre sainte” contre le gouvernement somalien et l’Ethiopie qui le soutient.
– 20 déc-1er jan 2007: L’armée éthiopienne et les forces gouvernementales somaliennes reprennent la capitale (28 déc) et les régions contrôlées par les islamistes depuis quelques mois.

2007
– 8 jan 2007:
Raid aérien américain dans le sud de la Somalie contre des dirigeants présumés d’Al-Qaïda. Première action militaire des Etats-Unis en Somalie depuis 1994. Second raid le 24.
– 6 mars: Début du déploiement à Mogadiscio de la force africaine de paix (actuellement 1.500 hommes sur les 8.000 prévus).
– 20 mars: Le gouvernement s’installe à Mogadiscio, pour la première fois depuis sa mise en place en 2004
– mars-avril: Offensives de l’armée éthiopienne qui s’empare des principaux bastions des insurgés à Mogadiscio. Combats les plus meurtriers depuis 1991.
– 3 juin: Le Premier ministre somalien Ali Mohamed Gedi échappe à un attentat-suicide, quatrième attentat le visant en un an.
– 15 juillet: Ouverture d’une conférence de réconciliation nationale, boycottée par les islamistes