26/10/07 (B418-C) ALERTE ROUGE ET INFORMATION DE DERNIERE MINUTE (19:00 Paris) : comme nous l’avions craint depuis une semaine, le régime de Guelleh poursuit ses provocations à l’encontre des minorités. (Info lecteur)

Nous venons d’apprendre, qu’hier après-midi, la police politique a investi le
domicile de la famille d’Ali Salem, qui est chargé de la Communication du MRD et qui est réfugié à
Bruxelles.

Sa mère, ses frères et soeurs sont les premiers concernés.

Dès que possible, nous communiquerons les noms des personnes concernées et victimes de l’incitation du régime à la haine raciale contre les ethnies minoritaires.

Nous pensons être mesure de diffuser des informations complémentaires samedi matin. En attendant, nous lançons une nouvelle alerte rouge selon le plan en vigueur au sein de l’Association : mailing d’alerte à 900 relais d’opinion, associations et journalistes

Comme nous l’avons écrit et déclaré dans plusieurs interviews (BBC en particulier) les vrais Djiboutiens d’origine Yéménite sont sur la ligne de mire d’une dictature raciste.

On dit à Djibouti que les signes précurseurs de la folie consistent à répéter constamment la même phrase.

Dans le cas actuel, on dirait qu’IOG répète sans cessse “prenez le passeport des arabes, prenez les passeports des arabes”, signe avant coureur de nouveaux bannissements vers le Yémen des anciennes familles Djiboutiennes.